Accueil Culture Les 10 choses qui devraient s’arrêter en 2015

Les 10 choses qui devraient s’arrêter en 2015

par Sam
Cette année aura été l’année qui m’aura le plus surpris par toute la médiocrité qui s’est déroulé durant cette année. Parce que des gros trucs aussi bien pourris, je n’en ai jamais autant vu depuis… un moment. Ainsi, dans cet article, je vais vous dresser les 9 choses qui ont été horribles cette année, que personne n’ose vous dire… mais il faut bien que tout ça s’arrête ! Car à un moment, ce n’est juste plus possible, et il faut que la vérité soit dite. Allez… c’est parti.

Arrêtez d’idôlatrer des idiots

On ne vous le dira jamais assez, mais apparemment quand il n’y en a plus, il y en a encore… (Stromae a tout compris). Tous ces Nabilla, Justin Bieber etc… : STOP. Vous pensez que des tels… trucs… sont utiles aux yeux de la société actuelle ? Car si c’est le cas, je veux bien savoir en quoi. Le pire, c’est que ce genre de déchet, les personnes ont parlent en bien ou mal, mais dans tous les cas cela fait de la pub. Même moi, j’en fais, sans le vouloir. Mais c’est de la mauvaise publicité. Seulement, arrêtez de mettre en valeur des grosses merdes, l’univers vous en remerciera.

Enfin, la faute principale revient aux parents, qui n’ont apparement pas encore compris l’utilisation du préservatif…

Les défis débiles sur Facebook et.. à peu prés tout ce qui se passe sur Facebook

Depuis 2014, Facebook a été encore plus influent qu’il ne l’a déjà été. Mais cela n’a pas toujours été de la part de Mark Zuckenberg, en effet, cette année 2014 nous aura marqué par les défis tous aussi débiles les unes que les autres. Celui où il fallait mélanger les alcools (et encore, tu pouvais trouver des kékés qui pouvaient mélanger n’importe quelle bouffe avec n’importe quel alcool… enfin le problème de l’oubli du port de préservatif, il faudra vous le rappeller…) ou encore le Ice Bucket Challenge. Et plein d’autres. Eh oh, on n’en a rien à foutre de votre gueule, alors arrêtez de faire celui qui aime s’afficher en permanence, peu importe de quel façon.

Mais Facebook a aussi contribué à cela. Bon, tout d’abord en permettant la diffusion de ses vidéos défis, mais aussi par la création de procédés qui ne sentent absolument pas l’odeur du produit marketing par excellence, comme ce procédé ou celui qui est encore plus récent, la rétrospéctive de 2014. Oui, savoir qu’en avril vous avez vomi (car un ami poste TOUTES les photos de votre soirée), vos parents et votre patron en sera ravi.

De manière générale, tout ce qui se passe sur Facebook n’est jamais positif. Chaque fois que je vais voir mon fil d’actualité, je désespère de plus en plus. Pourtant je continue, allez savoir.

Les mots pourris du genre SWAG, OBEY, OKLM…

Vous allez me dire en quoi dire aux personnes que secrétement, vous êtes gay, c’est cool ? Ces… assemblages de lettres, n’ont aucun intérêt, et généralement les personnes qui les emploient ne transpirent pas vraiment l’intelligence. Puis même ceux qui prononcent ces trucs pour rire… ils finissent par les prononcer avec sérieux. Ou comment perdre toute crédibilité.

En plus, ces mots viennent du milieu du rap qui, d’année en année, renferment de plus en plus de cassos. Forcément, ils n’allaient pas populariser des termes classes. Puis savez vous à quel point prononcer ces… trucs… vous décrébilisent ? Quand j’entends quelqu’un prononcer ne serait-ce qu’une des ces expressions, la personne en question baisse dans mon estime. Vous voilà prévenus.

Ask.fm

S’il y a bien un site inutile, c’est bien celui là. Son but ? Il donnait la possibilité de poser des questions à une personne, un ami généralement qui a partagé le lien de son compte sur Facebook et probablement Twitter… enfin sur les réseaux sociaux, et ainsi vous pouvez lui poser les questions par ce biais. De manière ANONYME par exemple ! Et c’est là qu’on se rend compte qu’il s’agit de l’instrument le plus barbare qu’il m’était donné de voir depuis un moment ! Puisque si c’est anonyme, vous ne saviez pas qui était clui qui posait les questions. Donc on pouvait vous demander n’importequoi… ou vous insulter. A tel point que certains se sont suicidés à cause de ce site. Le principe, déjà qu’il est con car si tu voulais poser une question à quelqu’un… le portable ou la messagerie sur Facebook, ça existe.

Depuis, ce site ne marche plus autant qu’avant, les personnes ne partagent plus le lien de leur page Ask.fm sur Facebook car à force, ils avaient compris que cela relevait du masochisme. Mais surtout, c’est devenu démodé… et c’est tant mieux.

Les livres à la con du genre « Merci pour ce moment »…

C’est mérité. S’il y a une personne qui m’a énevré, c’est bien celle là. Ton livre, on s’en passe largement, vu que le but c’étiat de gagner de l’argent sur un président certes, nul. Mais toi tu l’es encore plus, donc ce n’était pas la peine de nous faire chier. Après, les gens qui achètent… on ne vous en voudra pas, vous êtes nés comme ça, que peut-on y faire…

Pour le cas Eric Zemmour, je ne vais pas commenter car la politique, ça me gonfle. Cette année, de manière générale, je trouve qu’au niveau politique c’est juste pas possible. Toutes les mauvaises décisions possibles sont prises, tout est fait pour valoriser les étrangers, et personne ne fera pour autant de manifestation… restez devant TF1, c’est mieux en effet.

La sur-dépendance aux réseaux sociaux

Ca, c’est une opinion, mais je trouve que beaucoup de personnes passent trop de journées sur les réseaux sociaux. Pourquoi discuter avec des amis (qui sont dans la même ville, par exemple) sur Facebook au lieu de se voir en vrai autout d’un café ? Pourquoi avoir une copine si 90% de votre relation se passe sur Facebook ? Et je ne parle pas de relation à distance justement…

Ce que je veux dire, c’est qu’il y a tellement de choses à faire dehors pour gâcher sa vie sur l’ordinateur (sauf si c’est pour lire mes articles… là vous avez le droit) alors pourquoi continuer ainsi ? Facebook, Instagram etc… tous ces réseaux sociaux ne sont que des compléments, pas des remplacents de votre temps. Sortez dehors, c’est beaucoup mieux. Puis, vous ne pouvez pas faire l’amour sur Facebook.

La sur-dépendance aux smartphones

Pourquoi passer trop de temps dessus ? Ce n’est pas mieux, par exemple, de… discuter avec la personne que vous avez en face de vous ? Au lieu de vous réfugier sur votre portable. Ca, c’est juste un manque de respect, parce que bon : en tant que mec, on veut coucher avec vous, et si vous scrutez votre portable sans cesse, c’est pas trop possible, du coup.

Plus sérieusement, c’est une nouvelle habitude qui doit être enlevée au plus vite, parce que c’est impossible, franchement.

Les personnes qui parlent trop à l’université… pendant les cours

Oh ! Y en a qui veulent réussir ! Cette année je suis tombé dans une licence ou autant la plupart sont sympas, autant en cours… on va dire qu’ils aiment bien discuter. Mais du coup, pour moi élève sérieux (bon quand même pas mais vous avez compris le truc…) ces personnes qui discutent, c’est lourd, à un moment. Car même les profs ont en marre, certains partent, d’autres craquent et virent ceux qui parlent (remarque tant mieux…). C’est le bordel et ce seulement à cause de quelques personnes (toute la licence) qui parlent… c’est toujours comme ça partout : au lycée, au collège (mais de toute façon, des pokémons qui parlent…) et même aux prépas ! A croire que les personnes peuvent faire tout à la fois, putain.

Les youtubers qui gagnent de l’argent… non mérité

La liste n’est pas très longue et je ne me permettrai pas de citer des noms Squeezie PewDiePie…. mais sérieusement, depuis quand se filmer en train de commenter des putains de jeux vidéos te fait rapporter 1 million voire pour le second 3 millions par an ? Mais commenter des jeux c’est à la portée de tout le monde ! Toute personne un minimum… vivant saurait le faire ! Et c’est EUX qui gagnent tout cet argent ? Encore, des personnes qui mettent du temps et de l’effort (SLG, What The Cut et tout ça) c’est mérité, mais eux… c’est juste pas possible de gagner autant d’argent pour ce qu’ils font ! C’est beaucoup trop facile je trouve.

En plus, dès que je regarde une vidéo de « podcasteur » (terme mal utilisé car un podcast c’est un mix d’un DJ) j’ai l’impréssion de rentrer dans le système, car en résumé : si tu regardes la vidéo, tu fais rapporter de l’argent à la personne en question, et toi tu gagnes quoi en échange ? Rien, voilà, exactement.

Puis, ces mêmes personnes qui te sortent « merci d’être aussi nombreux à être abonné sur ma chaîne, je vous remercie« . Oui, je dirai plutôt « merci d’être si nombreux, grâce à vous je gagne de l’argent, en soi je m’en fous de vous, vous n’êtes qu’un moyen d’avoir 1 million d’euros par an« .

Le pire c’est Squeezie : Sans Cyprien il n’est rien… et en plus son concept est totalement pompé de celui de PewDiePie (que je n’aime pas non plus), et puis même existait déjà en France.

Qu’ils profitent de leur succès. Les jeunes d’aujourd’hui, demain ils grandiront, et les jeunes d’avant ne connaîtra pas ces podcasteurs profiteurs. Enfin ça ce n’est pas avant longtemps, bien sûr.

Kev Adams

Rien que la prononcation de ce nom me fait gerber. Pas drôle du tout, lourd comme pas possible, et succès forcé. On nous l’a forcé, je ne comprends pas sinon. Est sensé représenter les jeunes, alors que ces spectacles sont remplis de clichés. Et fait une annonce comme quoi il en a marre d’être catalogué comme l’humoriste réservé aux ados. Mais mec, c’est toi qui t’est foutu tout seul dans cette catégorie. Il ne fallait pas se laisser faire stigmatiser. Ou alors être drôle, tout simplement.

Ah oui, pour qu’il ait droit à une partie de cet article, c’est qu’il m’horripile, vraiment. Et en plus, le mec s’est récemment plaint qu’on l’insulte sur Internet… non Kev, dire que tu n’es pas drôle, ce n’est pas une insulte mais un constat. Je suis sur qu’à part ça, tu es une personne sympa.

Vous pensez que ce sera quoi, l’année prochaine ? Parce que comme cela ne suffisait pas, cela n’est que le début…

Ça peut également t'intéresser

Close