Accueil Lifestyle Une petite histoire sur comment je suis tombé amoureux du Mojito alors que ce soir-là, je ne devais pas boire

Une petite histoire sur comment je suis tombé amoureux du Mojito alors que ce soir-là, je ne devais pas boire

par Sam

Si on me demande quelle est mon cocktail préféré, je répondrai sans hésiter : le mojito. Cette histoire d’amour, elle a commencé pourtant que depuis cette année, même si avant j’en prenais de temps en temps mais là encore, c’était rare. Depuis mars je dirai, une fois j’étais sorti avec des amis dans un bar assez connu dans ma ville et il était réputé que ce bar faisait les meilleurs mojitos. D’accord, sans hésiter ce que je vais commander ce sera donc un mojito.

Cette soirée-là, un ami était revenu de Chine après plusieurs mois et donc, on se devait de fêter son retour. Ainsi, j’ai commandé un mojito pour 8€. Ils les font toujours cher, ces mojitos. Mais quand j’ai commencé à boire, c’est là que je me suis dit « Ça y est, je sais enfin ce que je prendrai quand j’irai en soirée !« .

En effet, je n’aime pas la bière, ni le vin. Ce qui est rare, en France surtout. Je trouve que la bière a une odeur dégueulasse et pour être franc, le dadbod ne m’intéresse pas (je sais que le dadbod c’est après avoir consommé plusieurs bières par jour mais passons). Le vin, je n’ai jamais adhéré. Niveau alcool, je suis quelqu’un de très chiant et c’est d’ailleurs pour ça qu’en soirée, je ne bois que très peu. Parce qu’il n’y a pas de quoi faire un mojito en soirée, et si même c’était le cas, il manquera toujours quelque chose ou il y aura toujours une excuse : Ce n’est pas le bon rhum, il n’y a pas assez de citron vert, il n’y a que des verres en plastiques (ce qui fait assez pitié, de boire un mojito dans un verre en plastique). Donc me voilà aussi sobre qu’en début de soirée… on va dire.

Après, je ne prend pas que le mojito mais si un bar en propose, vous savez ce que je choisirai bien évidemment. Maintenant, il existe également des mojitos parfumés soit à la fraise, soit aux fruits de la passion. J’ai goûté les deux et en tant qu’expert des mojitos (depuis quelques mois ET ALORS ?) et je peux donc vous dire ce que j’en pense.

Le mojito à la fraise, en fait c’est le mojito normal avec un sirop de fraise. Vous ne pourrez imaginer la déception que j’ai eu en prenant ça (surtout que ça coûte 9€… donc l’ajout du sirop de fraise coûte un euro de plus ?? TU TE FOUS DE MOI ?!?!). Parce que je pensais qu’ils mettraient des morceaux de fraise, de VRAIES fraises mais peut-être ai-je trop exagéré… autant pour moi.

Le mojito aux fruits de la passion, même si c’était encore une fois le sirop qui est ajouté… je n’ai jamais goûté un cocktail aussi bon ! Payé au même prix, pour l’ajout de sirop encore une fois mais CETTE FOIS je n’ai pas regretté et j’ai tellement aimé que j’en ai repris encore un avant mon départ (je n’étais pas dans ma ville à ce moment-là). Je le conseille parce qu’il en vaut largement la peine ! Dommage que dans ma ville ça ne se fait pas (à part dans les plages mais… à cette période de l’année c’est un peu mort j’imagine)

Résumé, si tu vois quelqu’un qui prend des mojitos sans cesse… ça ne sera pas forcément moi parce qu’on est jamais seul dans ce que l’on fait, mais en tout cas, tu auras trouvé une personne qui comme moi, est fan des mojitos.

Ça peut également t'intéresser

Close