Accueil Culture 5 réactions que les personnes possèdent quand un attentat a eu lieu (et qui m’énervent)

5 réactions que les personnes possèdent quand un attentat a eu lieu (et qui m’énervent)

par Sam

J’ai constaté que lorsque dans le titre de l’article, si tu précises que les réactions qui vont être décrits ont tendance à énerver l’auteur de l’article – donc ici c’est moi; les lecteurs comme vous auront tendance à cliquer parce qu’en plus des dites réactions, il y aura forcément des commentaires sarcastiques ou du moins de la méchanceté gratuite et ça aussi, c’est drôle. Je m’en suis rendu compte quand mon bro vanne des amis sur leurs défauts, souvent il y a plus de monde qui rit que s’il faisait un jeu de mot de merde.

Et après les 3 attentats qui ont eu lieu en France (enfin, je ne considère pas l’attentat à Nice comme un « attentat » mais plutôt comme l’acte d’un déséquilibré, comme quand en Amérique des tueurs en série vont devant un cinéma et tire sur la foule. C’est plutôt ça qu’il s’est produit), je pense qu’on a enfin l’expérience nécessaire pour constater les différentes réactions qui ont lieu à chaque fois et qui ont souvent tendance à m’énerver si on me demande.

Et la plupart des bros (et aussi des non bros) qui me liront ici vont sûrement être d’accord avec le classement ci-dessous parce que je vois justement des gens s’indigner sur Facebook et autres, ainsi que dans la vraie vie – oui, c’est possible – donc je ne suis pas le seul à penser ce qui va être dit ici. Et ça, c’est bien, de ne pas se sentir seul.

Et au pire, bah je m’en fous. Bref, voici les 5 réactions des personnes qui ont LÉGÈREMENT tendance à m’énerver, on se demande pourquoi d’ailleurs. Attention, c’est tellement cliché mais tellement vrai, parce qu’à chaque fois qu’il y a un attentat, ce sont toujours exactement les mêmes réactions qui ont lieu.

Les personnes qui postent les dessins ou les hashtags dès les premières minutes qui suit l’attentat

A chaque fois qu’un attentat se produit, tu vas sur Facebook et tu verras, au choix, des personnes qui vont te mettre une photo de la ville avec un filtre sombre parce que la mort, c’est sombre; et par dessus, le merveilleux hashtag « #Prayfor*nom-de-la-ville-où-l’attaque-a-eu-lieu* » et c’est comme ça systématiquement.

Et à côté, on a les dessinateurs qui comptent visiblement booster leurs carrières en dessinant quelque chose concernant l’attentat, de faire une dénonciation puis de l’envoyer aux pages Facebook ou aux journaux sans bien sûr oublier de signer à leur nom, parce que sinon ça ne marche pas.

C’est pas parce que tu nous fait un putain de dessin que tout à coup je vais chercher ton nom et te suivre partout. Non, à vrai dire j’en ai non seulement rien à foutre mais en plus on sent tellement que les dessinateurs font ça pour surfer sur la tendance du moment et ainsi essayer de faire décoller leur carrière qui ne marchera jamais, de toute manière.

Bien évidemment, cette catégorie est extensible à l’infini, entre ceux qui vont te composer une musique au piano pour chanter « pour les morts », les gens sur Facebook qui vont donner leur avis en vidéo et poster ça alors qu’on en a vraiment rien à faire de ce qu’ils pensent, toutes ces personnes qui surfent sur l’attentat pour attirer les projecteurs sur eux sont les premières personnes qui m’exaspèrent le plus.

Les personnes qui font trop facilement l’amalgame

A chaque fois qu’un attentat a lieu, il faut toujours que les gens fassent facilement l’amalgame et là, autant dans la vraie vie que sur internet, tu verras plein de commentaires racistes comme ceux qui souhaitent la mort aux musulmans parce que le mec n’est pas foutu de faire la différence entre les terroristes et les musulmans, mais souvent il ne faut pas trop lui en demander.

Il est tellement fermé d’esprit que ça reste une perte de temps. Mais je déteste les personnes qui font les amalgames parce que tu as beau leur répéter que non, le musulman qui va te servir le kebab n’est pas forcément un terroriste, il ne comprendra rien. En réalité, tu as juste envie de lui foutre un parpaing dans la gueule pour qu’il se la ferme. Bon après, ça va passer pour un attentat donc bon…

Ah oui, mention spéciale au chanteur du groupe pas connu du tout Eagles of Death Metal qui, en plus d’être un groupe de merde, ont donc un chanteur putain de raciste, tu sais ce gros américain paysan qui n’aime que les blancs ? Voilà, ce genre. Mais arrêtez de lui donner la parole à ce type !

Les musulmans qui se doivent de se défendre à tout prix

Et bien évidemment, les deux vont de paire. Avec ceux qui font les amalgames, tu auras toujours des musulmans, que ça soit l’imam à l’arabe sur Facebook qui va se filmer pour t’expliquer qu’ils n’ont rien à voir avec les terroristes. Seulement, il vient un moment où tu as seulement envie de leur dire qu’on a compris, vous allez pas nous répéter tout le temps que vous n’êtes pas des terroristes, on le sait à force et puisque la catégorie ci-dessus ne le comprendra jamais, pas besoin de sortir à chaque fois « Oui mais nous on n’a rien à voir avec les terroristes, on prêche la paix etc… ».

Maintenant, je n’ai rien contre eux, je peux comprendre qu’ils ne veulent pas qu’on les confonde avec les terroristes alors qu’eux mêmes sont contre ça. Mais depuis le temps qu’ils l’ont dit, les amalgames se seraient déjà arrêtés. Les gens sont, pour certains, racistes, à partir de là c’est impossible de les faire changer d’avis.

On sait très bien que les musulmans ne sont pas tous des terroristes, sinon vu combien ils sont en France comme ailleurs dans le monde, on serait déjà foutus…

Les personnes qui vivent tout à coup le deuil national

Bien sûr, j’exclue les personnes touchés directement par les attentas comme par exemple ceux qui ont perdus leurs proches où ceux qui habitent dans la ville où l’attaque a eu lieu. Je préfère le préciser avant qu’on me jette des pierres, c’est normal qu’ils soient dans le deuil.

Après, ça me fait rire quand tu as des personnes qui disent « Ils ne faut pas laisser les terroristes gagner » comme quand il s’est passé ce qu’il s’est produit le 13 novembre à Paris. Et après, ce sont les mêmes qui ont sans cesse peur, qui n’arrivent plus à vivre comme avant, qui sont sans cesse en train de regarder les informations pour ne pas se rassurer parce que clairement, ils ont peur des terroristes. Et c’est normal. Mais dans ce cas, arrêtez de dire qu’il ne faut pas laisser gagner les terroristes en vivant heureux parce qu’après vous n’arrivez pas à suivre vos propres conseils.

Et puis putain, quand tu pers un proche, tu n’en a rien à foutre de laisser des terroristes gagner, tu as juste envie de les voir mourir et disparaître.

Ce que je veux dire, pour les personnes qui ne sont pas touchés directement par les attaques qui ont eu lieu (par exemple s’ils n’ont pas perdus de proches ou que l’attaque n’a pas eu lieu dans leur ville), qu’ils continuent à vivre leur vie, tu ne pourras rien faire de plus que ça de toute manière.

Les chaînes de télévision

Les pires dans le domaine. Déjà que c’est assez chiant les attentats, il faut qu’en plus de ça les chaînes de télévision (surtout les chaînes d’information) te gardent dans ce climat de peur et de tristesse en ne te parlant que de ça, quitte à faire des choses qui sont inhumains voire dangereux pour le cours de l’enquête.

Alors oui, tu peux éviter les chaînes d’infos en ne les regardant pas, mais quand par exemple TF1 (que je ne regarde jamais) déprogramme toute sa soirée du vendredi pour parler des attentats à la place, je me demande vraiment quel était l’intérêt de tout ça ? Parce que tu as envie de te détendre, surtout après un événement comme celle-ci.

Surtout que sans vouloir être méchant ou autre, après ce qu’il s’est produit à Nice, il n’y avait plus grand chose à dire. Je veux dire, il s’est passé ce qu’il s’est passé donc à quoi ça sert d’en parler encore jusqu’à aujourd’hui ? Quitte à interviewer les gens pour leur demander leur état d’esprit, mais bien évidemment, on interroge ceux qui ont perdu leurs proches. Sinon ce n’est pas drôle…

On dirait que lorsqu’un attentat a eu lieu, il faut vivre sans cesse dans la peur et n’entendre que des infos négatifs. Vivre dans la négativité pendant des jours et des jours quand l’attentat n’a dure que quelques heures. Sans parler aussi de ces chaînes qui partagent les noms des terroristes, de ce que Daesh pense de toute ça, mais putain on s’en fout merde. Le pire c’est ça, c’est que les chaînes d’informations partagent les informations de l’ennemi comme si on devait le savoir, alors qu’il faut au contraire étouffer ces organismes et ces terroristes qui veulent avoir leur heure de gloire. Ce qu’ils ont, du coup.

Mention spéciale à BFMTV qui est la pire chaîne d’information que j’ai vu. Mais ce n’est pas la seule, qu’elle se rassure. C’est juste la pire. En effet, c’est celle qui avait partagé des informations clés aux terroristes qui auraient pu savoir que des otages étaient enfermés dans un congélateur de l’Hyper Casher lors des attentats du 7 janvier 2015. Je me demande quelle aurait été la réaction de la chaîne si, à cause d’eux, ces otages seraient morts. Parce que c’est ce qui aurait pu se passer !

BONUS : Jean Marc Morandini

Le gars veut faire tellement de l’audience sur son blog que dès qu’il y a un attentat, il te marque en gros sur la page d’accueil « EDITION SPECIALE » sur un fond noir qui fait limite peur, comme si son site était en deuil et il ne parle que de l’attentat, avec un suivi en direct pour être « au cœur de l’événement ». Enfin, c’est surtout pour faire de l’audience, en effet un mec qui demande à des bros de se masturber devant lui je doute qu’il en a quelque chose à faire des victimes des attentats. Limite il doit se dire « Chouette un attentat, je vais pouvoir faire de l’audience ! ». C’est pour ça qu’il m’énerve, mais comme c’est Jean Marco je ne l’intègre pas dans le classement final.

Maintenant, il existe beaucoup de personnes qui exaspèrent. Pour toi bro, il s’agit de qui ? Dis-moi tout ça dans la section des commentaires ! 

Ça peut également t'intéresser

Close