Accueil Sexe Les bros d’aujourd’hui font moins l’amour que ceux des générations précédentes… car ils galèrent

Les bros d’aujourd’hui font moins l’amour que ceux des générations précédentes… car ils galèrent

par Sam

Les bros, l’heure est grave. Les bros ne couchent plus, ils se couchent. Les filles aussi. Je parle surtout de la génération actuelle. Ce qui est dommage de voir un tel gâchis quand tu vois les jolis culs de la génération actuelle et que ces fesses ne sont pas utilisés.

La génération actuelle des millennials ne couchent pas autant que par le passé. Et les raisons sont assez étranges.

Selon The Washington Post, les personnes nés entre 1980 et 2000 ont moins de partenaires sexuelles que les baby bommers et la génération X, celle qui précède les millennials. La raison s’explique par un choix plus pointilleux en matière de partenaire sexuel, ce qui forcément, diminue le nombre. De plus, les bros dans la vingtaine préfèrent former des relation sérieuses. La pression de réussir, les vies sociales affichés sur écran et des attentes inatteignables dans la réalité concernant la perfection physique (Merci Instagram et les applis de rencontres) n’aident pas.

Les barrières sexuelles

En tant que millennial, je trouve cette information choquante parce qu’on n’a pas besoin d’amour pour faire l’amour. Les possibilités d’avoir du sexe se sont agrandis mais à cause des barrières que certaines personnes se mettent, ces derniers baisent moins.

Pour mieux comprendre, il suffit de voir ce que certains millennials répondent sur le sujet. Par exemple, Sam Wei (bon elle est asiat, aussi), 26 ans, préfère faire l’amour à une personne dans le cadre d’une relation sérieuse. Sinon, elle s’arrête aux bisous et aux câlins. Pour elle, il y a même plus d’intimité quand une personne sur qui tu peux compter est à côté de toi sans avoir à lui faire l’amour, « de peur de détruire la relation et de ne plus jamais retrouver ce qu’on était ». Ce qu’on appelle la Friend Zone quoi.

Quand tu es trop occupé pour penser au sexe

Ensuite, Noah Patterson, 18 ans, est occupé par ses divers passions : Un projet de travail, un clip YouTube et un jeu vidéo. Tout arrêter pour un rendez-vous ou un coup d’un soir semble être une perte de temps à ses yeux. « Pour un rendez-vous en moyenne, tu dois passer deux heures, et durant ces deux heures je ne ferai pas quelque chose que j’apprécie ». Il n’a jamais fait l’amour… « Je préfère regarder des vidéos YouTube et gagner de l’argent. Le sexe n’est pas quelque chose que les gens te demanderont dans ton CV ».

Okay, donc notre pote là est trop cool pour aller dans des rendez-vous. Après, il n’a que 18 ans aussi et à l’air d’être un geek, donc forcément. Et si on demandait à une dernière personne ?

Alexandra Wolff, 19 ans, espérait trouver du romantisme à l’université (LOL). « Je ne m’implique pas dans une scène d’orgie et de culture plan cul… mais on dirait que les autres options prennent du temps et sont difficiles à mettre en place. Ce n’est pas comme si je me gardais pour plus tard, mais plutôt parce que je suis occupée. » Inutile de préciser mais elle est vierge, oui.

Ce qu’il faut penser de tout ça

Oh Boo-hoo, la culture des plans culs frappe encore. Regarde-moi, je suis une personne romantique coincée dans un âge où les autres recherchent du sexe ! Alors oui, je comprends qu’avec la technologie actuelle, c’est plus compliqué de gérer ça au début et également que ces dernières années, il se trouve que la génération qui était à l’université et qui s’amusait, c’était nous et ça l’est encore. Maintenant, tu n’es jamais seul dans ce monde à faire ou penser quelque chose, si tu as envie de trouver une relation sérieuse c’est possible. Déjà dans cet article, tu as vu deux personnes qui étaient trop occupés pour avoir une relation sérieuse et qui n’ont jamais fait l’amour. Donc toi aussi, tu peux trouver une personne qui te correspond.

Je vois surtout que les gens ici trouvent des excuses. Au lieu d’assumer le rejet et de le prendre en pleine gueule, ils se contentent de trouver des occupations, se dire qu’ils sont « occupés » ou tout ce qui a été dit au-dessus. Et le problème, au fond, il est là. Au lieu d’assumer ses désirs, les gens se cachent derrière le fait qu’ils soient occupés et que par conséquent, ils n’ont pas le temps de faire l’amour.

Mais ne nous laissons pas abattre. Continuons à baiser encore et encore.

Ça peut également t'intéresser

Close