Accueil Online J’ai laissé tomber les réseaux sociaux le temps de Noël. Et tu devrais faire de même

J’ai laissé tomber les réseaux sociaux le temps de Noël. Et tu devrais faire de même

par Sam

Il y a quelques semaines, j’ai arrêté d’utiliser Facebook, sur le portable uniquement. Je me rendais déjà compte que passer trop de temps sur le téléphone n’est pas forcément bon comme on l’entend souvent, mais j’avais envie d’y changer quelque chose. Ainsi, pour ce qui est de Facebook, je n’y vais que sur l’ordinateur chez moi. Le portable, je me contente de Snapchat et d’autres trucs vite fait.

Cependant, je pense qu’il serait préférable de mettre de côté les réseaux sociaux durant la période de Noël. Pour expliquer la raison de cette décision, il suffit de voir ce qui a été mis le plus en avant sur les réseaux sociaux en 2017. Le harcèlement des femmes, la haine permanente, les mouvements féministes qui sont plus dans de la misandrie… Beaucoup de côté négatives. C’était déjà le cas suite à l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis.

Une déferlement de haine, de rage. Que de la négativité du coup. Le Brexit aussi en a rajouté dans la négativité. Et enfin, plus récemment, les noms de producteurs et autres personnes baignant dans ce milieu qui voient leur nom jeté en pature sur les réseaux sociaux, Twitter en tête n’arrange pas le tout.

En plus, quand tu vois que même des inconnus insultent à tout va sur les réseaux sociaux, surtout Twitter puisque tu y es anonyme si tu le souhaites, c’est un peu chiant de devoir être de mauvaise humeur durant les vacances de Noël. Une période où tu es censé être avec les personnes qui comptent pour toi. Ta famille, surtout, mais aussi tes amis, ta copine si tu en as une et ainsi de suite.

Le problème, c’est que les réseaux sociaux en tant que tel ne sont pas une abomination. Seulement, elles apportent des côtés négatifs dont on pourrait clairement se passer. Comme les chaînes d’informations qui aiment parler de choses stressantes pour captiver le téléspectateur par la peur, les réseaux sociaux usent également de cette tactique. Voir des nouvelles négatives va, inconsciemment, te donner envie de rester, d’en voir plus. De même que tomber sur une publication où une personne prend cher t’intéressera d’en savoir plus, parce qu’au fond, on aime le drame.

On se dit que tant que ce n’est pas à nous que ça nous arrive, c’est le principal. En attendant, il n’y a rien de sensationnel ou d’extraordinaire à regarder ce type de contenus. C’est encore le syndrome de « Je regarde la merde des autres, et je me rends compte que ma vie est meilleure que la votre ». Ca ne sert à rien.

Après, je ne dis pas que les réseaux sociaux ne contiennent que des côtés négatifs. Cependant, je pense qu’il serait préférable d’en réduire la consommation pour deux autres raisons qui, je pense, vont te convaincre.

Dans la société capitaliste dans laquelle nous vivons, il faut savoir que plus un talent est rare, plus il est précieux. Concernant les réseaux sociaux, tout le monde les utilise. Il n’y a rien d’incroyable à savoir poster des photos ou créer un hashtag, même le gamin de 16 ans sera capable de le faire. Rien d’impressionnant de savoir faire ce qu’absolument n’importe qui dans le monde serait capable de faire. Aucune plu-value donc.

Ensuite, la seconde raison c’est que plus tu passes du temps à utiliser les réseaux sociaux, moins tu en auras pour apprendre d’autres choses qui pourraient actuellement t’être utile dans la vie. D’autant plus que même si les machines menacent certains métiers, elles ne pourront pas tout réaliser. Des compétences purement humains seront demandés, mais si tu passes ton temps sur les réseaux sociaux, tu ne pourras pas les réaliser puisque tu n’auras pas consacré de temps à apprendre.

En conclusion

Plus tu utilises les réseaux sociaux de la manière dont c’est conçu pour être utilisé, surtout pendant des heures et des heures, plus ton cerveau apprend à développer des stimulus et surtout à être habitué à vouloir tuer l’ennui par l’utilisation de ces réseaux sociaux. Tu ne sais même plus t’ennuyer comme auparavant. L’idée d’introduire dans ma vie un service qui est fait pour attirer mon attention sur ce dit-service est plus terrifiant qu’autre chose. C’est comme si tu comptais fumer encore et encore dans l’espoir de devenir un athlète…

C’est pour cette raison que je ne peux te conseiller de te détacher des réseaux sociaux. A commencer par la période de Noël. Je ne dis pas non plus de mettre totalement les réseaux sociaux de côté. Mais au moins de ne pas passer autant de temps là-dessus. Profite de la période de Noël pour faire ce à quoi cette période sert. Tu auras tellement de temps à consacrer pour faire autre chose. Ce serait dommage de ne le passer que dans les réseaux sociaux.

Ça peut également t'intéresser

Close