Accueil Divertissement Ces bros racontent ces moments où des filles qui marchaient devant pensaient être suivies par eux

Ces bros racontent ces moments où des filles qui marchaient devant pensaient être suivies par eux

par Sam

Est-ce que tu as déjà vécu cette situation où, lorsque tu marches, une fille se trouve devant toi ? Et que sans le savoir, vous alliez emprunter le même chemin durant quelques minutes ? La fille, quant à elle, pense que tu la suis parce que tu es derrière toi. Parfois, certains mecs recourent à plusieurs solutions pour éviter ce moment de malaise interne en changeant de trottoir. En effet, certains n’aiment pas être assimilés à des psychopathes qui suivent une fille durant des minutes.

D’un autre côté, c’est aussi la faute à la société et plus particulièrement les médias. En effet, ces derniers ont souvent tendance à instaurer un climat de peur notamment chez les filles. Désormais, ces dernières pensent qu’il y a des agresseurs sexuelles partout.

Encore si c’est la nuit, ça peut se comprendre. On peut ne pas être serein, puis la nuit a toujours cette tendance à amplifier ce sentiment de peur. Le fait qu’on voit moins bien, qu’il y a beaucoup moins de monde qu’en journée… Puis, toujours ce même climat de peur qui ne fait que s’amplifier.

Personnellement, il m’est déjà arrivé de marcher derrière une fille et qu’on prenne le même chemin par mégarde. J’ai tendance, dans ce genre de situations, à changer de trottoir si je peux. Ou encore à marcher plus vite de sorte à la dépasser, mais sans donner l’impression que je la poursuis. Certains bros sont déjà tombés sur ce genre de situations et se sont mis à relater leurs anecdotes. Ce type de format, je le proposais il y a deux ans. Si je vois que ça vous plaît, je pense que j’en proposerai un peu plus à l’avenir.

Bref, sans ne plus tarder, voici quelques anecdotes bien croustillantes sur des mecs qui empruntaient le même chemin que la fille devant. Et qui parfois, prenait peur…

Tout à l’heure, je sors du métro pour rentrer chez moi, et je vois devant moi une fille jolie qui prend le même chemin que moi. Je me dit que nos chemins vont vite se séparer. Mais le premier malaise c’est que pendant 5 minutes, on a pris le même chemin. Elle commençait à se retourner, j’étais déjà en mode malaise car je me suis dit qu’elle pensait que je la suivais. Donc j’ai pris la pire décision possible, j’ai accélérer le pas pour la dépasser pour qu’elle ne pense plus que je la suis mais quand j’ai commencé à me rapprocher d’elle, elle a commencé a taper un sprint. La fille croyait vraiment que je la suivais. Au final, elle se rendait dans un magasin à côté de chez moi, elle y travaille comme caissière .Vous pensez que si je vais au magasin elle va me prendre pour un fou ?

Une fois je suis sorti de chez moi (j’habite en cité) un soir d’hiver il faisait hyper froid. J’étais habillé tout en noir et j’avais un cache cou qui cachait tout jusqu’aux yeux. En plus de ça je fais quasiment 1m90. Je commence à marcher, il y’avait personne dans la rue sauf une meuf un peu plus âgée que moi. Je la vois qui commence à se barrer en accélérant le pas, limite en courant. Après faut dire vu la dégaine que j’avais c’était pas étonnant.

Je rentre chez moi, la fille de devant prend le même chemin. A un moment elle se retourne et me dit : « arrêtez de me suivre ».
Je lui ai répondu d’aller se faire soigner si elle se sent poursuivie, qu’il existe des thérapies pour cela. Puis je l’ai dépassé.
Elle s’est sentie comme une conne.

Ca m’est déjà arrivé, je rentrais de soirée vers 1h30 2h, je rentrais du centre ville ou j’avais picolé dans un bar avec des potes. Et bref je marchais tranquillement jusqu’à chez moi, mon cerveau en mode OFF vu comment j’étais éclaté ! Et d’un coup deux meufs devant moi que j’avais même pas capté m’ont stoppé et m’ont demandé ce que je faisais. Moi j’étais là « Hein ? Bah je rentre chez moi qu’est-ce qui vous prend ? » et elles m’ont dit « t’es derriere nous depuis dix minutes » Je leur ai dit que je ne les avais même pas vu, que je sortais d’un bar et que je retournais chez moi et je me suis barré.

Pareil, il y a de ça quelques semaines, je promenais mon chien (très mignon et de taille moyenne, pas du tout un molosse). Et je marchais seul sur le chemin tranquille, il faisait déjà nuit mais voilà, la situation était très banale. D’un coup, une meuf sort d’un chemin perpendiculaire devant moi. Je continue ma route, la meuf peut pas s’empêcher de donner des coups d’œil inquiets tous les deux mètres par dessus son épaule, comme si je la suivais. C’est insupportable ce comportement ! Quand elle a fini par sortir du chemin, je lui ai gueulé d’aller se faire soigner.

Ca m’est déjà arrivé aussi. Je rentrais chez moi et une meuf était devant moi, elle jetait des coups d’œil furtif dans ma direction. En plus de ça elle était au tel si je me souviens bien. Elle a dû raconter qu’y avait un psychopathe derrière elle. Heureusement elle s’est mis sur le côté après, me permettant de la doubler. Au final je suis sûr d’avoir plus psychoter qu’elle.

J’habitais dans un petit village et j’arrive d’un petit chemin entre deux rues pour aller sur une « grande » rue, où les deux trottoirs sont séparés par une grande route. J’arrive sur le trottoir de droite, et sur le trottoir de gauche y’a deux filles d’environ 14 ans qui marchent. Au bout de même pas 30 secondes et alors qu’on était même pas sur le même trottoir, je les entends dire « Il nous suit » et là elles ont commencé à accélérer le pas en m’insultant.

Je les laisse me distancer (j’allais rejoindre ma mère qui avait un problème avec mes deux chiens) et à 1 min de ma destination je les revois en train de caresser mes chiens. Je suis arrivé, j’ai pris en laisse mon gros husky, je leur ai fait un grand sourire en disant « Coucou maman ! » Et je suis parti sans les regarder. Elles étaient tellement en sueur et honteuses ces connes

Il y a quelques années je rentrais du lycée et sur le chemin y’avait une gamine de 6ème avec son gros sac a dos. Je vois qu’elle n’arrête pas de se retourner comme si j’étais un monstre donc ça m’as fait chier, et comme un bâtard j’accélère et tape un mini sprint. Elle a couru comme une tarée !

Une fois une fille a couru dans la rue car elle pensait que j’étais un pervers, j’essayais de faire une photo de son cul… Mais mon téléphone était pas en silencieux et l’appareil photo a fait un bruit.

Cette fois, ce n’était pas une fille

Une fois avec 2 potes on était dans une voiture arrêté avec musique + clim et ils fumaient, c’était vers 3 heures du mat, et un mec passe, mon pote veut lui demander une feuille, le mec se met à partir en courant.

En conclusion, pour éviter ce genre de situations, il suffit de faire comme ce bro l’a conseillé :

Pour éviter ça, quand je vois quelqu’un qui semble avoir le même chemin que moi, je ralentis.

Ou encore :

Le truc à faire dans ce genre de situation c’est de courir après elle en faisant attention de pas la rattraper pour lui faire croire que tu la poursuis et qu’elle s’en est sorti, et de rigoler très fort en même temps, en agitant bien les bras

Et toi bro, tu es déjà tombé sur ce genre de situations ? Si oui, ça s’est passée comment ? Dis-moi tout ça dans la section des commentaires !

Ça peut également t'intéresser

Close