Accueil Lifestyle Je vais écrire un article en étant bourré, on verra bien ce que ça donne

Je vais écrire un article en étant bourré, on verra bien ce que ça donne

par Sam

Parfois, je me demandais ce que ça donnerait si j’écrivais un article alors que je suis encore éméché. Et je dois dire que c’est un exercice assez amusant, parce que ça me permet de savoir ce qui me passerait par la tête lorsque j’écris de manière bourré. Tout en sachant que cet article sera publié. Donc non, je ne suis pas en train de faire exprès. Tout ce qui est écrit ici, c’est dans mon état de mec bourré.

Tu dois sûrement te demander, déjà comment je fais pour ne faire aucune faute mais surtout, de quoi je vais parler quand je suis bourré. Déjà, parlons de l’alcool, pour commencer. Ne conduis pas quand tu es bourré, même si tu es dans une petite ville où les flics ne surveillent que très peu. Pourquoi ? Non seulement parce que ce serait quand même con de perdre son permis uniquement parce que tu conduis alors que tu es bourré

Ensuite, alors ça n’a rien à voir du tout mais j’ai un pote, il est pas méchant. Mais il est vegan. Je viens de penser à lui à l’instant, et bordel qu’est ce que les vegans sont casse couilles. C’est vrai ça, s’ils veulent adopter ce mode de vie grand bien leur fasse, mais qu’ils ne me fasse pas chier avec leur veganisme. J’aime aller à Burger King manger des burgers contenant de la viande grillé.

D’ailleurs mercredi dernier je voulais y aller, mais j’ai pas eu de chance cependant. Pourquoi ? Ils ont eu une panne se courant. Je m’en doutais déjà quand j’ai vu un fourgon « Veoilla » se garer. Mais un mec garé à côté de moi me l’a confirmé. J’ai du donc me rendre dans un restaurant près de ce Burger King. J’ai bien mangé, certes. Mais plus cher, au final.

Bref, pourquoi je suis bien bourré là actuellement ? Je suis rentré de soirée, mais j’ai bu beaucoup de vodka. Enfin, pas de la vodka pure, sinon je n’écrirai pas ces lignes correctement en passant. Tu sais, ces bouteilles de shooter avec de la vodka ainsi que du sirop ? Pour faire genre « non mais c’est parfumé t’en fais pas, t’en as pour ton argent » oui bien sûr connard, j’ai dépense 30€ mais tout va bien.

Ces bouteilles coûtent 35€ de base, ce qui est chiant parce qu’il y a un an, ça coûtait 25€ (quand bien même mon pote me sort que ça coûtait déjà 30€, mouais). Bon, ils ont augmenté le prix. Ainsi, si tu veux diviser le prix par deux, tu payes 15€. On a pris deux bouteilles, donc j’ai payé 30€ et en plus de ça, j’ai payé un mojito. Oui madame, je consomme du mojito même en dehors de l’été. Et ce mojito très bien dosé m’a coûte 9€. Oui, là où je suis, ça coûte cher. La soirée m’a donc coûté 39€. Bordel pour moi c’est chiant, j’imagine pas ceux qui payent genre 400€ la soirée.

Après, tu as bien consommé mais reste que tu dois bien rentrer chez toi, à un moment donné. Tu sais que tu dois ramener tes potes, seulement tu es déjà toi même bourré. Mais tu leur as dit que tu les ramèneraient. C’est donc ce que tu fais, et le pire c’est que tu les ramènent sans aucun soucis, ils sont bien rentrés et puis toi aussi, tu es bien rentré. Si tu es contrôlé par la police, tu perdras ton permis. Pourtant, tu conduis bien. Tu ne crée pas d’accident. Mais bon, comme tu es au-delà de la limite, alors tu es en tort forcément.

C’est quelque chose qui me soûle. Si tout le monde savait se contrôler, si tout le monde se disait « non je ne vais pas conduire parce que je me sens pas du tout » et ça m’est déjà arrivé de ne pas conduire parce que je me sentais vraiment mal… Bref, si tout le monde faisait attention à ce niveau, jamais on aurait ce « bon bah permis perdu si tu dépasses les 0,2 g/L ». Et oui bro, TOLERANCE ZERO même une application me le rappelle c’est pour dire.

Bordel, quand je pense qu’avant, ce genre de soucis n’existait pas. En réalité, ça ne nous empêche pas de conduire il faut être honnête à un moment donné. Et ça, ça craint aussi. On se dit que les flics ne sont pas aussi présents que ça, donc ça nous autorise à prendre le volant. On ne devrait pas.

Bon, j’avoue c’est chaud de me dire que lorsque j’écris un article en étant bourré, je vous préviens des dangers de prendre le volant quand justement, on est bourré. C’est ça que je retiens au final. Même quand j’ai de l’alcool dans le sang, je pensais que j’écrirais un article de merde avec des conneries. Mais au final, ce que je vous dis, c’est que vous devez faire attention à vous.

En conclusion

On peut facilement crever, sincèrement. La vie peut se perdre facilement. Il suffit de conduire en face d’un mur et paf, on est mort. Et si tes amis sont dans la voiture à ce moment. En plus, quand tu meurs au volant à cause de l’alcool, les gens te considèrent comme une merde. Je l’ai déjà lu dans les réseaux sociaux. Dans la vraie vie, ça s’est vérifié. C’est chaud quand même. Tu es une sale merde qui a mérité de crever parce que tu as conduit bourré.

Tout ça parce que tu connais les dangers de l’alcool, mais conduire tout de même fait de toi une personne inconsciente qui ne sait pas prendre conscience à quel point sa vie compte. Bref, tout ça pour voir ce que ça donnerait si j’écrivais un article en étant bourré. On verra ce que ça donne la prochaine fois que ça arrive. Sachant que là, je suis déjà trop crevé pour écrire des phrases de plus, donc je vais m’arrêter là et quand je relirais l’article une fois sobre; je rirai de ce que j’ai dit dans un autre état. Ou pas…


Lorsque j’ai écrit cet article, j’étais rentré de fin de soirée et il est vrai que j’avais bu, mais de manière raisonnable. Je n’ai réalisé aucune réécriture. Enfin, je n’ai pas bu énormément non plus. Mais assez pour être bien, disons.

Ça peut également t'intéresser

Close