Accueil Culture Le salaire moyen en France est vraiment trop bas, si on me demande

Le salaire moyen en France est vraiment trop bas, si on me demande

par Sam

Je ne parle pas des personnes qui gagnent un SMIC, mais surtout des personnes qui suivent des études. Ne gagner que 1300€ après 5 ans d’études (dont un Master dans un domaine précis), c’est très peu. On ne se prend pas la tête à faire autant d’études supérieures pour, au final, sortir avec un salaire de misère. Pour prendre un exemple concret, imaginons le boucher qui touche 1300€ depuis ses 18 ans. A 25 ans, s’il se débrouille bien, il est déjà propriétaire d’une maison et possède également une voiture récente.

Pendant ce temps, le mec qui s’insère dans le marché du travail à 23 ans, ne sera pas aussi chanceux que le boucher dont on a parlé ci-dessus. Il sera toujours locataire, voire dans cette situation et possèdera encore la Renault Clio 2 vendu 1500€ sur Le Bon Coin. Autant te dire qu’il ne vit pas la même situation professionnelle. Certes, il s’est inséré dans la vie active cinq ans plus tard, car il a pris le risque d’allonger ses études pour espérer avoir une meilleure vie. Seulement, son salaire est à peine plus élevé que celui du boucher. Si bien qu’il se retrouve dans la même situation financière que le boucher, quand ce dernier avait 18 ans.

Alors je ne suis pas en train de critiquer la situation du boucher, parce que justement, il s’en sort bien. Il va même être augmenté au cours des années, l’ancienneté aidant. D’ailleurs, ça doit faire bizarre au boucher de voir ses amis qui sont encore étudiant. Encore à penser aux soirées, à l’alcool, à baiser à gauche à droite. Alors que lui, il a le même âge qu’eux, mais vient de signer un prêt immobilier auprès d’une banque après avoir contacté un courtier qui a réussi à lui trouver le taux le plus bas. Quand tu compares la situation, on peut trouver cela assez cocasse.

Plus tes études supérieures prennent du temps, plus tu espères que le salaire soit élevé. Quand tu as ta licence, on te dit de continuer vers un Master, parce que désormais, c’est le niveau nécessaire pour espérer entrer dans le marché de l’emploi. Une fois arrivé au Master 2, on te dit qu’il ne faut pas espérer un salaire élevé pour autant. Et on te dit que même si tu poursuis tes études en faisant un doctorat, ça ne te garantie pas forcément un meilleur salaire.

Quoi qu’il en soit, je trouve ça injuste de toucher à peine plus alors qu’on a fait cinq ans d’études. Et ce dans le but d’avoir un salaire plus intéressant. Pire encore, ce sont ceux qui sortent d’école de commerce ou de Sciences Po. Si certains ont un bon salaire à la sortie, ce n’est pas le cas de tous, qui peuvent finir avec à peine plus de 1400€. Et quand tu t’insères dans la vie active avec un prêt étudiant qui te prend déjà un tiers de tes revenus, ça fait mal. Ça t’empêche de faire un prêt pour une résidence principale, parce que tu ne seras pas solvable. Tu n’as pas payé 40 000€ pendant 5 ans pour, au final, avoir le même salaire que les autres personnes. Alors certes, on te blâmera de ne pas avoir choisi une filière qui paye mieux.

Quelle est la solution dans ce cas ?

Partir à l’étranger ? Travailler à son compte dès le début, démarcher des clients et espérer engendrer de l’argent par ce biais ? En tout cas, le salariat en France, dans sa forme actuelle, ne permet pas d’engranger un niveau de salaire confortable. Il faut dire que les prélèvements qui ont lieu lors du versement du salaire n’aident pas. Et avec le prélèvement à le source, cela risque encore de s’empirer. Gagner 5000€ par mois, c’est de plus en plus rare. Ou en tout cas, ça n’arrive pas avant un moment. Il faut aussi penser aux métiers où tu es payée à la commission. Mais là encore, ça t’incite à travailler pendant de longues heures.

Parce que c’est bien de se plaindre, mais encore faut-il trouver des solutions. Travailler à Luxembourg ou en Suisse ? Trouver du travail est dur là-bas, tant la demande est élevée dans certains secteurs. Mais c’est clair que le salaire est plus intéressant dans ces pays. Certains pensent également à partir en Australie, au moins pendant un an. Parce que c’est également bien payé là-bas.

Un coût de la vie assez cher

En tout cas, il faut s’accrocher et songer à trouver un travail qui s’éloigne du cheminement classique du salariat. On ne peut clairement pas espérer y gagner un salaire avantageux. On passe pour un connard quand on dit qu’on souhaiterait gagner beaucoup plus que 2000€. Mais dans le même temps, on nous bassine que faire des longues études nous permet de gagner plus qu’un SMIC.

Après, le problème réside dans le fait que le coût de la vie est cher, en France. Tant à Paris (le salaire est ajusté, mais pas assez je trouve) mais aussi dans le reste de la France. A une échelle moindre, c’est sûr. Il est rare d’avoir des maisons pour 65 000€. Ça peut arriver, mais dans ce cas tu habites dans un trou perdu. Et ta voiture a intérêt à marcher ! Normalement, un SMIC devrait suffire à vivre mais on l’a vu ces derniers temps avec les gilets jaunes, les gens ont du mal à boucler les fins de mois. Parce que la vie est cher, tout simplement.

Et ça n’est pas prêt de s’améliorer, parce que les diverses taxes augmentent (dernièrement les prix du péage et la loi alimentation). Le salaire moyen ne suit pas l’augmentation de l’inflation. Certains métiers ont beau proposer les tickets restaurants et autres avantages, ça ne permet pas d’oublier qu’en France, le salaire ne suffit pas à combler les dépenses qui augmentent malgré tout. J’espère juste que, personnellement, je m’en sortirai bien après les études.

Ça peut également t'intéresser

Close