Accueil Relation Peut-être qu’un peu de haine envers son ex, au début, n’est pas une si mauvaise chose

Peut-être qu’un peu de haine envers son ex, au début, n’est pas une si mauvaise chose

par Sam

Les relations amoureuses finissent toujours par se terminer, si tu ne souhaites pas franchir des étapes cruciales pour ton couple. Il vient à un moment où, lorsque ça fait longtemps que tu es en couple avec la même fille, tu pourrais songer à emménager ensemble, se fiancer, voire même avoir des enfants. Avec certaines relations, on ne pense même pas à ce genre de choses car on se dit que même si la relation est bien dans l’ensemble, on ne se verrait pas avec cette fille à vie. Du coup, la rupture est présente.

Souvent, si cette rupture est engendrée par la fille, tu vas pas forcément aimer et passer par plusieurs étapes douloureuses. Tu vas donc inévitablement, par moment, lui en vouloir. Soit parce que tu as quand même misé sur la relation et qu’elle décide de tout arrêter. Surtout, quand on est avec la fille ça va encore. Une fois la rupture actée, c’est comme si on n’existait plus. Les filles passent facilement à autre chose avec une prouesse qu’un homme aimerait tant égaler, pour le coup.

Du coup, c’est aussi ce silence radio post-rupture qui peut faire du mal au mec. On éprouve un peu de haine au début envers son ex, parce qu’elle nous blesse. Dans un sens, on peut comprendre, on est des êtres humains. On n’aime pas être ignorée, alors quand c’est par une fille qui te disait encore « je t’aime » il y a une semaine, ça blesse davantage.

Puis, on sait qu’elle enchaînera avec un autre mec. Donc cette haine va être encore présente, parce que tu te dis que finalement, la fille qui « t’aimait » peut facilement te remplacer. A ses yeux, tu ne vaux pas mieux qu’une serviette hygiénique, mais tu dures plus longtemps quand même !

Cette haine ne sera pas éternel toutefois

Vient quand même un moment où tu ne peux pas exagérer avec la haine. Après l’étape où elle sort avec un autre mec, elle fait sa vie et ça devrait être l’indicateur te disant que tu devrais faire de même. Donc ça finit par te calmer, même si tu ne vas pas revenir vers elle pour autant. Il faut savoir passer à autre chose, et cela passe par d’autres rencontres.

C’est vrai qu’on peut trouver ça dur, le fait de perdre son temps avec une fille. Être en couple avec elle pendant des années, y dépenser de l’argent et de l’énergie. Car dévoiler ses sentiments demande de l’énergie, même si c’est surtout psychique. Pour au final faire comme si vous ne vous êtes jamais parlés de votre vie, une fois la rupture actée. Certains essayent l’amitié, mais quand l’un des deux se met en couple juste derrière, rester ami avec son ex révèle du candaulisme.

Certains mecs ne veulent plus dépenser de l’énergie dans une relation amoureuse, parce que parfois il existe même des échecs qui arrivent avant même le début d’une quelconque relation. La fille qui se ravise finalement, parce que tu as fait quelque chose qui lui a fait peur. Tu ne seras pas de quoi il est question, mais la fille s’évapore quand même. Autant te dire que la haine sera encore pire, mais de courte durée parce que tu te rendras compte que ça ne sert à rien. Tu as déjà perdu de l’énergie pour une hypothèque relation, pourquoi en perdre encore après la fuite de la fille ?

Est-ce qu’on ressent toujours de la haine ?

Pas toujours, mais après c’est normal d’en ressentir. C’est une sorte de protection pour t’empêcher de regretter la fille qui vient de partir. Et donc par conséquent, d’essayer de passer à autre chose. Le côté néfaste, c’est que ça pourrait te décourager d’avoir d’autres relations. Parce que si à chaque fois que ça se passe mal, tu ressens de la haine même passagère, on peut se demander l’intérêt de se mettre en couple si c’est pour subir la même finalité à chaque fois.

Donc te voilà célibataire jusqu’à 29 ans, et là, tu tombes sur une fille qui te plait vraiment. Mais cette fois, ce n’est pas pareil. Déjà, elle aussi est franchement attirée par toi. Ensuite, tu ressens l’envie d’aller loin avec elle, donc tu commences à lui proposer d’emménager ensemble, puis les fiançailles arrivent rapidement. Bref, une vie de famille se construit.

Pour tout te dire, tu ne ressens pas de haine systématiquement. Seulement, le moment où tu n’en ressentiras pas, ce sera quand tu auras trouvé celle qui te correspond. Puisque si ça dure vraiment, tu n’auras pas ce ressenti de haine passagère puisqu’aucune rupture ne se présente à l’horizon. Après, reste le divorce mais là, on part dans une autre situation plus problématique. En effet, cette dernière implique une pension alimentaire à payer. Et ça, c’est clairement chiant.

Pour l’heure, je ne parle pas de ta vie au-delà des 34 ans, donc on va dire que si tu as une relation qui dépasse les fiançailles et que tout se passe bien, la haine après la rupture ne devrait pas être présente… Puisqu’il n’y aura pas de rupture à proprement parler.

Ça peut également t'intéresser

Close