Accueil Lifestyle Grandir avec ses amis qui s’éloignent de plus en plus, ça fait partie de la vie

Grandir avec ses amis qui s’éloignent de plus en plus, ça fait partie de la vie

par Sam

Un jour, vous vous côtoyez souvent au lycée. Puis, vous passez des soirées ensemble, ce qui accentue vos liens d’amitié. Désormais, tu te rends au boulot tous les matins en semaine, avec une seule hâte : Revoir tes amis, ceux qui t’ont tant marqué. Mais pour ce faire, il faut prendre le train ou l’autoroute. Revoir ses anciens amis, ça a un prix et lui aussi, il augmente avec le temps. Donc tu feras moins d’aller-retour. Puis, au final, tu les verras tous les deux mois, ca tu vas essayer de passer du temps dans la ville où tu te trouves, désormais.

Après, tu les verras une fois par an, parce que tu auras une copine qui deviendra ta fiancée et, peut-être, ta femme. Mais là, on part loin. Ce que je veux dire ici, c’est que l’amitié peut durer dans le temps, mais la fréquence où vous vous verrez sera amené à diminuer. Quand on est dans la même ville, c’est plus simple. D’ailleurs, plus tu allonges tes études, plus tu verras tes amis encore quelques temps. Mais si tu dois commencer à travailler, il se peut que tu dois partir ailleurs. Même si tu restes dans la même ville, tu auras forcément moins de temps à consacrer à tes amis.

De plus, comme tu auras moins de temps libre qu’auparavant, il faudra faire des concessions. Notamment concernant les amis que tu voyais le moins. Ces derniers, tu vas tenter de leur proposer de se voir. Mais si l’un d’eux se montre très difficile à voir, alors il ne reste plus que le choix de l’abandon. Autant par le passé, tu avais l’énergie de proposer plusieurs fois à la même personne (et elle en faisait de même). Maintenant, si elle te dit non deux fois au moins, tu passes à autre chose. Ca peut être dur, surtout si cette dernière prend de tes nouvelles de temps à autre. Mais si derrière, rien ne permet de tenir une relation d’amitié, à quoi bon ?

L’évolution de nos vies professionnelles impacte nos vies personnelles

Le problème, c’est que dans nos vies on est amené à évoluer. On doit partir ailleurs, travailler sans relâche. Ou alors réaliser un projet en auto-entrepreneur, mais personne ne te comprend et donc, te soutient. Pourquoi donc garder une amitié avec des personnes qui ne croient pas en tes projets, pour peu qu’ils sortent de l’habituel ? Et c’est un exemple parmi d’autres.

Car dans tous les cas, il faut oser, partir de l’avant. Mais si cela nécessite de se passer de certains amis qui, au final, n’ont pas la carrure pour te soutenir comme tu l’aurais souhaité, il faut faire des choix. Tu ne peux garder dans ta liste de contact des personnes qui n’ont pas la même vision que toi (certes, en soi ça ne gène pas) ET qui ne souhaitent pas comprendre la tienne.

Dans la vie, plus on approche de la trentaine, plus on est face à un choix de taille. On sera amené à vivre de plus en plus dans la solitude, accompagné d’amis qui sont aussi dans cette embuscade. Car il te faut une copine sérieuse. Et ça, c’est compliqué d’en trouver une. En plus, avec les temps qui court, les hommes ont peur de se lancer dans une relation. Parce que pareil, si c’est pour tomber sur une fille qui nous accuserait de je ne sais quoi. Cette peur, on l’a. Donc on reste dans cette solitude, parce qu’on se dit que personne d’autre ne nous comprendrait. Peut-être qu’on a tort de penser ainsi, mais on a peur qu’une personne nous le dise.

La peur de la solitude

Dans tous les cas, ta peur de t’engager t’enfonce dans cette solitude qui te fait tant peur mais que tu commences à prendre pour habitude. Et c’est mauvais, de passer la plupart de son temps seul. Parce que tu t’enfermes dans une réalité que tu ne peux agrandir de part le fait de ne pas pouvoir échanger avec d’autres.

Parfois, ce sont d’autres de tes amis qui t’ont mis au placard. Oui, les décisions que tu prends vis-à-vis de certaines personnes, ça marche aussi dans le sens inverse. Certains de tes amis décident de ne plus te parler. Pourquoi ? Je ne sais pas. Peut-être que tu bois trop et que tu ne peux pas être pris au sérieux. Peut-être que tu soûles avec tes projets de DJ alors que tu as mixé dans un seul bar et que, depuis, tu as tenté de postuler ailleurs sans résultat. Ou encore qu’à leurs yeux, tu fais pitié, tout simplement.

Et là, l’ego en prend un coup. Au début, on se dit que ces personnes-là ne nous méritaient pas, de toute manière. Puis, on retourne le problème et on se dit que finalement, on doit probablement corriger certaines choses. Ou alors avoir une vision différente.

Ce qu’il faut retenir

Quoi qu’il en soit, le problème reste le même. Au fil des années, on côtoie moins d’amis. On a donc plus le choix d’autre que de restreindre son cercle d’amis. De plus, une partie du temps libre doit être consacré à la future copine que tu auras, et qui doit également devenir ta fiancée. Sauf que si tu n’en a pas, ce temps libre tu le passeras en solitaire. Et dans le second cas, c’est pas bon. Parce que tu prends l’habitude et tu te dis que tu n’as pas besoin d’une copine à tes côtés. Vivre en solitaire ne te rendra pas heureux à terme.

Peut-être que des amitiés qui s’arrêtent, c’est normal. Tu garderas les vrais amis pendant très longtemps. Mais il faut faire avec le tri que tu auras mené ou subi. Au final, tu passeras ton temps libre de solitaire pour swiper sur Tinder. Tu penses vraiment que c’est comme ça que tu envisages ton avenir ? Je ne pense pas. Donc ce que je te conseille principalement, c’est de ne pas perdre cette fibre social qui te permet d’oser aborder des inconnus et augmenter tes chances de ne pas finir seul. C’est ça, qui te permettra d’éviter la solitude qui pointe devant la porte de tout le monde.

Ça peut également t'intéresser

Close