Jacques Chirac nous a quittés ce jeudi 26 septembre : Les raisons de son décès

par Sam

Personne n’a pu rater l’actualité de ce jeudi 26 septembre, où l’on a appris la mort de Jacques Chirac. Président de la République durant 2 mandats, de 1995 à 2007, ce sont ses problèmes de santé qui se sont aggravés, et qui ont conduit à sa disparition. En effet, il a eu un AVC en 2005. Depuis, il a connu des moments d’absence, des pertes de mémoire et une forte surdité.

Sa santé s’est fragilisée, au point qu’il se retire du Conseil constitutionnel en 2011. Durant cette même période, il connait des soucis judiciaires. De plus, on a appris dans la même année que Jacques Chirac souffrait de pertes de mémoire, des problèmes d’élocution et souffre d’anosognosie. C’est à dire qu’il n’avait pas conscience d’être atteint de cette maladie.

Depuis 2014, il n’a plus fait d’apparitions publiques. Il a subi plusieurs opérations entre 2013 et 2016, et le décès de sa fille aînée Laurence l’a plus que fragilisé. Enfin, on apprend dans le documentaire de Jean-Louis Debré sorti en mars 2019, « Mon Chirac », que Jacques Chirac ne reconnait plus ses proches, et qu’il ne parle plus.

C’est donc un ancien président qui a souffert des soucis de santé qui nous a quittés. Beaucoup de personnalités politiques lui ont rendu hommage, comme son adversaire de l’époque Valéry Giscard d’Estaing, mais aussi ses successeurs Nicolas Sarkozy, François Hollande. Bien sûr, Emmanuel Macron, le président actuel, lui a rendu hommage à 20h lors des journaux télévisés.

Le discours du président :

« Nous Français, perdons un homme d’Etat que nous aimions autant qu’il nous aimait. Nous nous reconnaissions tous en cet homme qui nous ressemblait et nous ressemblait, qu’on partage ou non ses convictions (…) Jacques Chirac était un grand Français, libre, amoureux taiseux de notre culture. Il aimait profondément les gens, quelles que soient leurs convictions, leurs professions. Les plus humbles, les plus fragiles, les plus faibles furent sa grande cause (…)  Porté par une ambition qui le conduisit à conquérir Paris après la Corrèze, et avant le pays.

 

Si longtemps, nous n’avons osé l’aimer, avant de concevoir pour lui une affection quasi filiale. Ces derniers mois, son visage disait encore un peu de lui à la famille et aux amis venus le visiter. Toujours, il portait en lui l’amour de la France et des Français. Il mit ses pas dans ceux du Général de Gaulle, de Georges Pompidou, qu’il aimait tant. Notre pays est fait de ces transmissions qui portent leurs mystères et nous dépassent. Nous avons pour Jacques Chirac de la reconnaissance. Il eut notre République chevillée au corps tout au long de sa vie. Je veux, en votre nom, dire à madame Chirac notre amitié et notre respect. Ce soir, l’Élysée restera ouvert pour que chacun puisse y exprimer ses condoléances. Mes chers compatriotes, portons en nous ce qu’il nous a légué. Il entre dans l’histoire et manquera à chacun d’entre nous, désormais »

Une minute de silence a été observé le jour de sa mort, tandis qu’une journée de deuil national est organisé en sa mémoire le 30 septembre prochain. BroLife rend également hommage à ce grand homme qui aura marqué tant des esprits, et qui a su être un président proche des français et de son pays.

Ça peut également t'intéresser

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, tu es d'accord avec le stockage et le traitement de tes données par ce site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close