Accueil Culture En Belgique, une chaîne de fast food fait polémique à cause de cette publication jugée « sexiste »

En Belgique, une chaîne de fast food fait polémique à cause de cette publication jugée « sexiste »

par Sam

A la base, la publication apparaissait comme étant une simple blague. Quand ça fut posté sur la page Facebook de Bicky Burger, une chaîne de fast food proposant principalement des burgers; les dirigeants ne devaient pas s’attendre à un tel bad buzz. Et pourtant ! Il aurait même pu être évité, quand on connaît l’évolution du politiquement correct au fil des années.

En effet, aujourd’hui, Bicky publie au sein de sa page Facebook la publication suivante :

Il n’en a pas fallu plus pour faire réagir les gens sur les divers réseaux sociaux. Sur la publication, on peut noter la référence au meme de Batman qui frappe Robin, dont l’image était issue d’un comic, et qui avait fait le tour du web pendant des années. Ici, on a donc le même scénario, sauf que cette fois, c’est un homme d’affaire qui frappe – semblerait-il – sa femme, car elle ne lui aurait pas apporté un vrai burger Bicky. Puisque les leurs seraient dans une boite verte, donc.

Evidemment, la publication n’a pas été bien accueillie. Ses détracteurs accusent Bicky Burger de promouvoir la violence conjugale, ou en tout cas, des hommes envers les femmes. La publication a fait le tour des journaux belges, qui se sont empressés de montrer leur mécontentement en s’emparant de l’affaire. D’autres personnes pensent que, sur la photo, c’est la boîte de burger qui fut frappé. Cependant, on voit que la femme est élancée. Au vu de la référence du meme dont j’ai parlé ci-dessous, on peut en douter.

Bicky n’a pas fait de commentaire pour le moment sur la polémique. Dès que ce sera fait, cet article sera mis à jour.

Que penser de cette publicité ?

Est-ce Bicky savait à quoi s’attendre ? Quand on publie une telle image, on peut se douter des retombées négatives qui allaient survenir. Peut-être que le but était de faire parler ? En tout cas, même un bad buzz reste une bonne publicité et on peut être certain que beaucoup de personnes ont pris connaissance de l’existence de Bicky. Crée en 1981, elle propose plusieurs burgers qui semblerait avoir toutes la même recette. Du moins, c’est l’impression que l’on peut avoir en regardant la carte sur leur site internet.

Quoi qu’il en soit, je sais que cette publication n’aurait pas posé problème il y a 15 ans. C’est juste la société qui veut ça. Après, c’est ridicule, dans le sens ou frapper parce que c’est pas le vrai burger de la marque, ça n’a pas de sens. C’est pas un problème de la plus haute importance quoi.

Personnellement, la réaction de la plupart des gens ne m’étonne pas, la société ayant évolué dans ce sens. Après, je ne trouve pas ça foncièrement drôle. Mais de là à dire qu’ils font l’apologie de la violence des femmes, il y a un monde. Cela dit, ils auraient pu présenter ça différemment.

Si c’était deux hommes, le problème ne se poserait pas. Ou mieux encore, si c’était une femme qui frappait un homme. Il faut empêcher les personnes qui frappent vraiment leur compagne de sévir. Ils n’ont clairement pas attendus cette publication pour le faire.

Ça peut également t'intéresser

Close