Accueil Relation 5 étapes à suivre si tu as peur de l’engagement

5 étapes à suivre si tu as peur de l’engagement

par Sam

Parfois, les mauvaises expériences font qu’une personne ne se sent pas prêt à s’engager avec une nouvelle copine. La peur psychologique d’être blessé à nouveau est la raison principale. Dans cet article, on va voir comment faire pour régler cette peur de l’engagement, surtout si tu sens que la fille avec qui comptes tenter quelque chose en vaille la peine.

Comprendre la cause de cette peur

Pourquoi cette peur de l’engagement ? Est-ce parce que tu as peur de tomber sur une fille qui te trompe ? Ou encore parce que tu encore profiter de ta vie sexuelle ? Dans tous les cas, il faut que tu repères la raison principale de cette peur, puisqu’il y en a forcément une. Une fois que c’est fait, retiens que les choses dont a peur se produisent souvent. Il ne faut pas avoir peur que tel fille pourrait avoir tel comportement, parce que si elle ressent ta peur, elle va indirectement réagir de la manière dont tu redoutais.

Examiner les relations précédentes

On parle dans ce cas présent des relations amoureuses que tu as connus dans le passé. Mais aussi des relations avec ta famille. Souvent, c’est les situations malencontreuses que l’on a connu étant plus petit qui peuvent être source de cette peur de l’engagement. Souvent, les personnes dont les parents sont divorcés ont cette peur de l’engagement, puisqu’ils ne veulent pas revivre cette situation dans leurs vies personnelles.

De plus, les relations amoureuses nous forgent, font ce qu’on devient. On se fait chacun une définition de l’amour en fonction de ce qu’on a connu dans les relations précédentes. Si elles ont été chaotiques, alors pour ces personnes-là, l’amour se définit comme quelque chose de chaotique.

Ainsi, dans cette étape, tu dois faire preuve de maturité et analyser les relations précédentes (quelles qu’elles soient) et ce de manière objective. Il faut en déceler les dysfonctionnements, et trouver une solution pour que ces problèmes passées n’entravent pas tes relations futures. S’il faut passer par un psy, fais donc. Chacun fait comme il le sent, si ça lui permet de régler le problème.

Accepter que tu n’es peut être pas prêt

La société actuelle tend à vouloir presser les personnes à se mettre en couple. Mais le fait est que pas tout le monde souhaite se poser au même moment. Chacun suit son rythme. On a souvent le cas des amis qui forcent avec le célibataire du groupe, ils tiennent absolument à lui présenter une potentielle copine. D’ailleurs, ça ne fonctionne pas dans la plupart des cas. Car c’est fait de manière un peu forcé, le mec ne se sentait pas prêt de base et a l’impression que toute sa vie change du jour au lendemain.

Bref, chacun doit prendre les décisions qu’il doit prendre à son rythme. Ce n’est pas parce que tu as 27 ans et que ton ami était déjà casé depuis le début de la licence de fac que c’est la honte. D’ailleurs, ton pote en question sort avec une fille banale chiante, faute de mieux donc est-ce mieux au final ? C’est qu’une fois que tu te sens prêt sur une longue période que tu peux envisager de chercher une partenaire. Mais pas quand tu n’es pas prêt, ou que c’est les montagnes russes au niveau de cette décision.

Parle à tes amis qui sont déjà en couple

Quand ça fait un moment qu’on n’a pas été en couple et que cela crée des peurs, il est possible d’en parler à ses amis qui sont déjà en couple. Ces derniers peuvent alors te parler des hauts et des bas qu’ils connaissent, afin de te donner une idée du couple, même si c’est leur vision. Le but étant tout de même d’avoir plusieurs visions différentes, afin de s’en fait une idée globale. Cela te permet d’avoir une idée du couple dans la réalité, si encore une fois tu demandes à plusieurs personnes au sein de ton entourage. Et de ton âge plus ou moins, en effet.

Réaliser que tu dois juste trouver la bonne personne

Si une relation t’a laissé un gout amer vers la fin, ça ne veut pas dire que tu n’es pas fait pour l’engagement. Ca signifie seulement que tu n’as pas trouvé la bonne personne, tout simplement. Si tu préfères être célibataire à la fin de la journée, ce n’est pas un problème en soi. Maintenant, si tu passes beaucoup de soirées à faire la fête sans trouver un jour pour te poser tranquillement, alors il serait temps de se demander ce qui ne va pas dans ta peur de l’engagement.

Ça peut également t'intéresser

Close