Accueil Culture Grève du 5 décembre : Qui manifeste, et pour quelles raisons ?

Grève du 5 décembre : Qui manifeste, et pour quelles raisons ?

par Sam

Tout le monde s’y attend depuis un mois au moins. Demain, le 5 décembre, une grève nationale (et non uniquement concentré sur Paris je le pensais au départ) aura lieu. La raison principale de cette grève, c’est tout simplement la réforme des retraites. Même si la réforme n’est pas connue dans tous ses détails, on connaît les alentours de cette dernière.

Pour les pensions, cette image circule depuis quelques jours :

Est-ce vrai ou non, c’est la question à se poser. Reste que la réforme des retraites, qui souhaite, en résumé, fusionner tous les régimes de retraites en une seule et qui se basera sur un système de points; a pour but de réaliser des économies d’échelle. Et ce, toujours dans le but de diminuer la dette française qui, malgré tout ça, ne diminuera jamais. En tout cas, même si du côté du gouvernement, on tente de rassurer et de trouver des solutions pour éviter que cette réforme fasse mal, la grève aura tout de même lieu.

Qui fera la grève ?

Beaucoup feront la grève en ce jour, à tel point que la circulation sera pénalisée. L’on compte la RATP, qui souhaite même faire une grève illimitée. Pareil chez la SNCF, le transport aérien qui appelle à une grève reconductible de la part de 11 syndicats. On a aussi un appel de la grève de la part des étudiants, des infirmiers, de la police, des routiers, des agents de la fonction publique. Et ce n’est pas tout, parce que chez EDF, on suivra également le mouvement avec des coupures à prévoir dans certains bâtiments officiels. Les journalistes sont également appelés à faire grève.

Cette grève va également s’étendre chez la Poste, les pompiers qui iront manifester, certains ports, les raffineries, l’automobile (avec les usines Renault…), la pétrochimie, les avocats, les magistrats. Le syndicat des cadres fait appel à grève, ce qui est plus rare. L’on a aussi les lycéens, qui seront dans la rue contre la précarité et les réformes prévues par Macron. La CGT, quant à elle, a a déjà relevé des avis d’arrêts de travail dans plus de 350 entreprises. Et ce rien que dans le secteur de l’agroalimentaire et du forestier. Il y en a aussi dans le secteur de la grande distribution.

Enfin, dans les Caf, les Carsat, chez Pôle Emploi, les responsables syndicaux s’attendent « à une mobilisation suivie et qui durerait plusieurs jours ». Tandis que dans le privé, la grève devrait aussi suivre. Un taux de 25% de grévistes est envisageable.

La mobilisation est de mise

Une chose est sure, c’est que cette mobilisation est énorme et si elle s’avère vraie (ce qui est probable étant donné que la date circule depuis plusieurs semaines); cette journée sera compliquée à gérer. On constate déjà des pénuries dans certaines stations services, même s’il faut le dire; le mouvement de foule y est pour beaucoup. En tout cas, on verra bien ce qu’il en est et comment le gouvernement réagira suite à cette masse de foule.

On peut imaginer que Paris sera surtout touché, avec probablement quelques grandes villes dans le lot. Mais je doute que ce soit le cas des petites villes, ou alors de manière moindre. Je parle de manifestation pure, parce que sinon; il y a effectivement des annulations de trains, d’avions dans toute la France. En tout cas, 62% des français soutiennent la grève, et 89% pensent que la France traverse une crise sociale.

Ça peut également t'intéresser

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, tu es d'accord avec le stockage et le traitement de tes données par ce site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close