La technologie est en train de détruire nos vies

par Sam

Tous les matins, c’est le même circuit. On se rend sur les réseaux sociaux, qui ne se remplacent pas au fil des années mais s’ajoutent les unes aux autres. Ainsi, Facebook est toujours là mais se trouve accompagné d’Instagram, de Snapchat. Mais ce n’est pas tout, parce qu’on va également faire un tour sur Tinder, qu’on peut considérer comme un réseau social de rencontre. L’avènement des smartphones a permis le développement de nouveaux concepts, sous forme d’application. Elle a donc contribué à cette dépendance à la technologie que certains critiquent, certes, mais beaucoup s’y trouvent piégés. Même les plus réticents au départ se laissent aller. Au final, ils sont plus accros que les accros de base.

Pourtant, c’était bien parti. Les réseaux sociaux ne voulaient pas notre mise à mort sociale. D’ailleurs, elles servaient à lier encore plus les uns aux autres. Que ce soit pour de l’amitié ou encore, pour l’amour. Facebook a initié cela, mais au final, elle prend beaucoup de retard. Résultat, elle se trouve dans le piège de n’importe quelle entreprise passé quelques années : Soit elle tente de racheter les applications qui fonctionnent actuellement, ce qu’elle a réussi avec Instagram mais pas avec Snapchat. Soit elle crée de nouvelles fonctions en rien innovantes.

La technologie, vraiment à notre service ?

En tout cas, la concurrence est féroce et ce, au détriment de ses utilisateurs, qui additionnent chaque application à la portée de sa poche. Concrètement, elle y passera beaucoup de temps, et ce temps, il faut bien le trouver. Cela commence par empiéter les moments d’ennui. Puis, cela commence à envahir le moment du travail. Les pauses, puis à certains moments creux. Et ce jusqu’à prendre la place des missions à réaliser, pour certaines personnes.

Enfin, tout cela représente un temps conséquent, mais ce n’est toujours pas assez. Que reste-il ? Les relations sociales ! Et c’est la que toute l’ironie se cache. On commence à regarder nos divers réseaux sociaux, même quand on est en compagnie de ses amis. Ces derniers pouvaient le prendre mal au début, pour finalement faire de même.

Maintenant, on sait qu’une relation amoureuse est sur la fin quand la fille préfère passer du temps sur son téléphone plutôt que de te parler. Et si ce n’était que ça ! Avec les applications comme Tinder, les rencontres à l’ancienne c’est terminé ! Place aux rencontres 2.0, celles où tu swipes à gauche ou à droite pour faire ta sélection de filles canons. Et s’il y a affinité avec l’une d’elles, tu peux lui parler ! Encore faut-il qu’elle daigne te répondre, parce que 50 mecs lui parlent en même temps que toi. Elle, elle choisira le plus beau, et ce ne sera pas forcément toi.

Les filles se prennent pour des princesses

Avant, tu pouvais mater les filles dans la rue, ou même n’importe quel endroit. Maintenant, tu peux le faire depuis chez toi. Génial, avec Instagram bien sûr. Ah, regarder des corps que tu ne toucheras jamais. Alors qu’au moins, dans la rue, si la fille te plaît, tu pouvais l’aborder. Puis si elle ne veux pas, ça s’arrête là. A cause d’Instagram, une catégorie de filles commencent à se maquiller comme la mode le dicte, et choisit le mec en fonction du nombre de personnes qui le suivent. « Avoir un copain, d’accord, mais il faut qu’il rapporte des vues ! On sait jamais si une marque pourrait me contacter »…

Résultat, tu vois plein de filles sur-maquillés comme les « mannequins » du moment, du style Kylie Jenner, et donc par la même, pas du tout naturelles. On te regarde comme un extra-terrestre si tu oses dire que ces filles ne t’attirent pas, mais ce n’est pas de ta faute si tu préfères les filles plus vraies.

Les filles vraies d’ailleurs. Parlons-en, parce que ça devient rare. Celles qui sont belles avec peu voire pas de maquillages, qui ne sont pas superficielles du tout, et avec qui c’est un plaisir de passer son temps. Elles se font de plus en plus rares et c’est dommage. Ce que la plupart des filles comprennent pas, c’est que se maquiller à mort, faire du squat à fond, ça plait au mecs, c’est sûr… Mais pour la baise seulement. On sait qu’une relation avec ce type de filles, ce n’est pas possible.

Les rencontres amoureuses 2.0

Tinder, quant à lui, a clairement tué l’amour. La magie de la première rencontre, le premier regard disparaît mais d’une force. Avec cette application, on se croirait chez le notaire. On va voir la fille, on parle du futur contrat de relation et de ses conditions, ce que chacun est prêt à accepter ou non. Puis, on va coucher ensemble pour voir si les termes du contrat sont respectés à ce niveau. En gros, c’est ça.

C’est un peu dommage, l’époque où tu vas aborder une fille dans un fast food parce qu’elle t’a tapé à l’œil, que tu fais une petite connerie comme écrire ton numéro de téléphone sur ton ticket de caisse, pour le lui donner. Cette époque me manque. Maintenant, pour la même situation, tu vas te poser dans le fast food, aller sur Tinder dans un premier temps. Puis, elle n’y est pas. Tu vas donc aller sur Facebook pour voir si la géolocalisation fera qu’on te proposera cette fille en amie. Aucune proposition, puis tu n’as pas Instagram de toute façon.

Les filles sincères, ça existe ?

Cette fille t’a tapé à l’œil parce qu’elle te semblait vraie. Et le truc que tu ne peux pas savoir, c’est qu’elle n’aime pas les sites de rencontre. Toi, par conséquent, tu vas partir du lieu, dégoûté. Alors qu’il suffisait de lui parler. D’ailleurs, toi aussi, tu n’aimes pas les sites de rencontre, mais tu le fais parce que la plupart des filles vont dessus.

Et si la plupart des filles se sont rendues sur ces applications, c’est parce qu’en premier lieu, la plupart des mecs y sont allés. Mais pas cette fille, comme de par hasard. Après, il se peut qu’elle ait un copain. Remarque, avec toutes ces nouvelles technologies, même une fille qui a un copain peut le lâcher si elle considère qu’un autre mec est mieux. Se référer à cet article.

Et je ne vais pas parler du fait que les filles qui vont sur les sites de rencontre se prennent pour des princesses, parce que tous les mecs leur montre clairement qu’ils sont intéressées. Tu es une fille en manque de confiance ? Pas de problème, va t’inscrire sur un site de rencontre et admire. Maintenant, les filles qui manquent de confiance en elles se font rares. Enfin, il y a plutôt deux issues suite à ce trop perçu de mecs en chien. Soit ce que je viens de dire, soit la fille va déprimer parce que ce sont des mecs qui veulent seulement la sauter. En effet, une fille qui a 100 mecs « à ses pieds » peut en être dégouté si ce ne sont que des mecs en chien et/ou qui ne l’attirent pas.

Les commandes en ligne

Pour changer de sujet – car on n’oublie personne – on va finir avec les personnes qui commandent depuis chez eux. Sincèrement, pourquoi sortir de chez toi, aller dans le restaurant pour commander à emporter, puis rentrer chez toi ? Avec UberEats et autres concurrents (on ne cite pas les autres concurrents car sinon; on va me contacter pour me demander de leur faire de la publicité, n’est-ce pas ?), c’est un coursier qui apporte ta commande. Plus besoin de sortir de chez toi ! Joue encore à ton jeu vidéo (car la technologie y contribue là-dedans, bien sûr) et commande sur l’application. Tu pourrais rencontrer une fille susceptible de te plaire… Quoi que, de toute façon il y a Tinder. Et aussi, cette fille passe également sa commande sur UberEats, donc tu n’aurais croisé personne de toute manière. Merci la technologie !

Enfin, je ne parlerai pas de Fortnite, ce jeu de merde car mis à part le fait que j’en ai déjà parlé ici, que dire de plus si ce n’est qu’encore Minecraft, je respectais au moins. Fortnite, bon voilà quoi… Ça ne sert à rien, c’est hyper-côté et disons que le fait que les youtubeurs s’y soient mis car ça attire du monde, c’est limite. Le pire, c’est ceux dont leur chaîne YouTube est en train de couler, ils jouent à Fortnite pour limiter la casse. Bref, tout ce beau monde m’intéresse pas.

Les nouvelles technologies sont bel et bien néfastes

On peut dire quoi ? Que le fait que les applications proposant des services te permettant de rester chez toi, ça tue la vie sociale ? Ou encore que les applications de rencontre tuent la séduction ? Ou enfin que les gens sont tellement dépendants aux réseaux sociaux que la sociabilité en elle-même… Disparaît ? Heureusement, pas tout le monde fait ça. Mais le problème pour ces derniers, c’est que si eux n’agissent pas ainsi, ce n’est pas le cas de leur entourage. Ainsi, ils se trouvent seuls et sont parfois obligés de rentrer dans ce vice s’ils veulent se sentir moins seuls.

En tout cas, je n’ai pas trop hâte de rentrer dans la seconde décennie du 21ème siècle si tout ça tend à s’empirer. Surtout que ça a changé en même pas 8 ans, je dirai. Puis, inutile de blâmer les 2000 parce que si tous ces maux étaient arrivés dès 2003 par exemple, les tendances seraient les mêmes. La technologie est clairement en train de détruire nos vies. Et parfois, pour s’en rendre, tu dois lire des articles sur Internet, une existence permise grâce à la technologie, justement.

Ça peut également t'intéresser

Close