Que penser de la Line-Up 2019 de l’EMF ?

par Sam

Depuis plusieurs semaines, la page Facebook de l’Electrobeach Music Festival a annoncé les têtes d’affiche qui feront parti du festival. Cet été, l’EMF a lieu du 12 au 14 juillet 2019. Géré par Fun Radio depuis quelques années (d’où l’omniprésence du logo sur chaque publication), le festival a pris une toute autre allure depuis l’année dernière.

Partant d’une Line-up avec beaucoup de noms connus du grand public, avec quelques noms de DJ moins connus mais qui ont eu au moins un succès en France, l’EMF veut maintenant devenir un festival de passionnées. Mais à côté de ça, elle voit son budget réduit d’année en année.

Résultat, l’année dernière, la Beach Stage qui accueillait d’autres DJs beaucoup moins connus en 2017 n’accueille que des DJ locaux en 2018. Et il en sera sûrement de même cette année. Parallèlement à ça, on ne sait pas encore si la Techno Stage sera présente. La scène hard sera encore présente, avec des noms connus pour ceux qui sont fans de ce style de musique.

Mais ce que les gens attendaient principalement, ce sont les noms de la Mainstage. En effet, la majorité des festivaliers sont prêt à payer le billet de 150€ les 3 jours, sachant que pour un jour ça coûte 80€ de mémoire. Donc autant prendre les 3 jours, surtout si tu viens de loin. A l’EMF, on sait que c’est les noms de la Mainstage qui sont attendus, mais le problème, j’en ai parlé ci-dessus, c’est la réduction du budget alloué à l’EMF.

L’histoire de l’EMF

Déjà, des rumeurs en interne parlaient d’un festival qui allait déménager car apparemment, le Port-Barcarès n’alloue pas un espace suffisamment grand pour accueillir le festival qui accueille de plus en plus de monde chaque année. Et les voisins des alentours se plaignent du bruit, même si on leur offre le billet gratuit comme compensation. Finalement, l’EMF reste au Port-Barcarès.

En plus, cette année, l’EMF fête ses 10 ans ! En effet, le festival était présent depuis 2009 sur Barcarès et a grandi d’année en année. Le festival a historiquement été mené par des groupes de radio. D’abord par RTS, une radio locale. puis NRJ, à partir de l’année où le festival fut payant, soit en 2013. Puis, dès 2015 (sauf erreur) c’est Fun Radio qui prend les commandes du festival. C’est à ce moment que le festival passe à 3 jours. D’ailleurs, quand on regarde la line-up de l’EMF en 2015, on a de quoi rêver :

Résultat de recherche d'images pour "emf line up 2015"

Maintenant, en 2019, on va parler de la line-up et surtout de ce que j’en pense.

La line-up de l’EMF en 2019

Autant te dire que sur les 3 jours du festival, seul le dernier est le plus intéressant. Il y a quand même de beaux noms le samedi, et même les noms pas connus du grand public sont à voir. Notamment Nghtmre + Slander, We Are GTA, A-Trak. Pour ce qui est de Magnificience et Loge21, ils seront sûrement programmés en fin d’après-midi, tout comme Vladimir Cauchemar qui, on l’espère, sera même programmé en premier.

En effet, je ne comprends pas ce que ce Dj fait au sein de l’EMF. D’accord, il a eu un succès avec Aulos, succès qu’il a bien essoré avec son feat avec 6ix9ine. Déjà, au vu du choix du feat, ça promet. Un live traine sur YouTube, tu peux voir ce qu’il vaut comme ça. En fait, ce qui me soûle, chez Vladimir Cauchemar c’est sa manie à vouloir trop faire le caïd via son personnage.

Il suffit de voir son dernier clip pour le constater. Sinon, à part ça je trouve qu’il ne sait pas mixer. Des erreurs de manipulation étaient présents notamment lors de son set chez FG Radio. Ce sont des détails, mais accumulés ensemble, ça tique un peu. Bon, je dis ça mais apparemment, une grande partie du public est content d’apprendre la venue du Dj signé chez Ed Banger Records. Qui est le même label que Justice et Breakbot tout de même…

Le vendredi, une catastrophe…

Le pire jour du festival, c’est le vendredi. Personnellement, il n’y a rien qui m’intéresse. Timmy Trumpet, j’ai moyennement accroché l’année dernière, Will Sparks c’est le même délire et le pire, c’est qu’on te met Sam Feldt entre les deux. Un DJ deep house entre deux DJ psytance/hardcore, c’est à se demander qui fait la programmation. Encore mieux, la présence de Rezz à 23h50, là où normalement des gros DJs sont placés. Que fout-elle là ? Son set est, en plus de ça, très étrange. On est dans un style underground, avec des sonorités auxquels il faut vraiment accrocher. C’est pas à 23h50 que je l’aurais mis personnellement.

La plupart du public pourrait se barrer et ainsi, Afrojack se trouverait avec un public déjà plus réduit. On sent d’ailleurs qu’ils ont voulu forcer à l’EMF. Ils mettent Rezz avant Afrojack comme ça, tu es obligé de rester et donc de découvrir Rezz. Mais je le répète, personnellement j’écoute de l’EDM mais Rezz c’est loin d’être mon délire. Et je ne pense pas être le seul à le penser. Loin de là, même. Rien à dire sur ce premier jour de programmation, si ce n’est qu’il est vraiment pas ouf.

Un dimanche qui rattrape tout

Le dernier jour ça va, car on y trouve des noms qu’on a l’habitude de voir à l’EMF. Encore que, j’aurais bien remplacé Kungs par KSHMR. Kungs n’est pas mauvais en scène, mais honnêtement, on peut s’en passer largement. Quand à Sunnery James & Ryan Marciano, on sent d’une part le duo à la Dimitri Vangelis & Wylde (c’est à dire un duo peu connu mais prometteur), bien qu’ils étaient déjà présents à l’EMF. Et surtout, on sent la compensation du fait qu’il n’y ait pas, pour la première fois, Armin Van Buuren. Ça en dit long d’ailleurs… Là encore, ça va, il y a Don Diablo mais c’est honnêtement le seul que j’ai réellement hâte de voir.

En tout cas, il est fort probable que la plupart des festivaliers choisissent le forfait 1 jour en faveur du dimanche. S’ils ne décident pas de se rendre dans d’autres festivals qui ont lieu le même week-end, comme le Barcelona Beach Festival qui a lieu le 13 juillet, notamment. Avec des têtes d’affiche comme David Guetta, Armin Van Buuren, Alesso, W&W, Don Diablo, DJ Snake, Steve Aoki. Une liste qui donne beaucoup plus envie déjà.

D’ailleurs, David Guetta a été annoncé le 2 mai comme étant celui qui clôturait le festival. Un gros nom au final, qui reste une bonne nouvelle. Certains avaient deviné car il jouait à l’Ultra Europe, et au BBF. Le dimanche reste, tout de même, le jour le plus intéressant des 3.

Ce que les festivaliers de l’EMF pensent

On trouve plusieurs camps chez les festivaliers. On a d’abord ceux qui sont déçus des noms annoncés, surtout parce que certains attendaient le retour de Sweedish House Mafia. Ou de manière générale, parce qu’il a trop de Djs peu connus. Puis d’autres en sont contents, car ce n’est pas forcément tout le monde qui veut avoir les mêmes artistes qui viennent chaque année. Ils te diront que si tu veux des gros DJs, le Tomorrowland est là pour ça. Et ils ont raison.

Après, on sait pas. Peut-être que certains sont contents de voir Rezz sur scène. Peut-être que d’autres sont déçus parce qu’il n’y a pas DJ Snake et Armin Van Buuren. Que veux-tu ? On sait qu’obtenir des gros noms n’est pas facile parce que ces DJs vont jouer sur le montant de la prestation, qui sera de plus en plus élevé. Parce qu’ils savent que leur simple nom présent sur l’affiche de l’EMF fera venir du monde.

On peut aussi critiquer le fait que la Future House soit très peu représenté, comme l’année dernière. D’ailleurs, en 2018 c’était pire parce qu’il y avait une surreprésentation de Bass House et de Psytrance. Par moment, on se serait cru dans une rave party (surtout pour le côté Psytrance). Cette année, il semblerait qu’on soit moins dans ce délire, je l’espère. C’est vrai qu’il y avait Martin Garrix en 2018, mais avant j’avais aimé que Steve Angello. Timmy Trumpet, j’ai moyennement accroché et Carnage, je t’en parle pas… Et le samedi j’étais bénévolat, mais on avait encore de la psytrance avec Vini Vici. Cette année, il semblerait qu’il y ait plus de Trap, mais la Future House manque à l’appel. Bien qu’il y ait Don Diablo.

En conclusion

L’EMF a privilégié des noms moins connus, mais qui le sont quand même pour les fans d’EDM. C’est sur que si cette affiche est apposé dans les abribus, beaucoup vont se dire « Mais je ne connais presque personne ? » alors que ça parlera plus aux fans d’EDM. Après, quand on est un fan d’électro mais qu’on doit chercher sur YouTube certains sets de DJs qu’on ne connait quand même pas, on peut se poser des questions. Après, le style reste relativement le même.

On voit que le vendredi, l’underground est privilégié. Avec malheureusement la dose de Psytrance… Le samedi, c’est globalement de la Trap et le dimanche, ce sont les grosses pointures qui sont mis en avant. Et comme le dernier nom non dévoilé sera programmé le dimanche, on peut s’attendre à une grosse pointure. En 2017, c’était Deadmau5 qui était annoncé de la sorte.

On verra bien ce que ça donne cet été. Après tout, l’été dernier j’étais beaucoup plus déçu de la line-up que cette année car il y avait trop de psytrance à mon goût. Cette année, c’est relégué au vendredi donc ça va encore, je serai bénévole ce jour-là au pire. Tu en penses quoi personnellement ? Dis-moi tout ça dans la section des commentaires !

Mise à jour du 12 juillet 2019

Cette année, je ne me rends pas à l’Electrobeach en tant que bénévolat. Je pense me rendre au festival qui a lieu au Barcarès, puis probablement faire l’EMF le dimanche, en tant que festivalier. Deux années d’expérience, c’est déjà sympa, après tout. En tout cas, la line-up qui fut présenté faisait partie de cette décision, parce que peu de gros noms sont présents.

Pour ce qui est des derniers changements qui ont eu lieu, sachez que We Are GTA est remplacé par un duo, Koss et Basstrick. Ou alors, c’est peut-être un dénominatif différent. En tout cas, c’est ce que tu verras quand tu verras la line-up de la Mainstage sur place (et déjà dévoilé sur BroLife). Ensuite, Malaa remplace Afrojack. Pourquoi pas, je préfère le premier, à choisir. Afrojack est bon mais ça fait déjà  plus de 2 ans que je le vois, donc bon. C’est un bon DJ, mais il sera présent l’année prochaine de toute manière.

Pour ce qui est du bénévolat, je ne m’y rends pas mais je l’ai proposé à des amis qui feront l’expérience. Est-ce que je partagerai leur expérience ? Je ne pense pas, il y a déjà deux articles à ce sujet et, de toute manière, c’est plus ou moins la même chose. Pour ceux qui vont à l’EMF, bon festival ! Et surtout, évite de te mettre la grosse mine dès le premier jour. Tu payes pas pour finir à l’hopital, mais pour profiter d’une expérience mémorable !

Mis à jour le 2 mai

Ça peut également t'intéresser

7 commentaires

Nico 14 juillet 2019 - 10 h 25 min

Un article qui me fais bien rire, avant d’écrire revoir la typologie et les styles de musiques de chaque Dj …. J’ai fais quelques festivals aux Pays Bas (Defqon.1, Hardbass, Qlimax) et autant te dire que tu ne verra jamais Will Sparks ou Timmy Trumpet en scène Hardcore/Psytrance lol, ce sont des DJs qui ont un style Melbourne bounce, pour Will Sparks en set il envoie certains sons s’approchant du Hardstyle mais pas plus, écoute du Agerfist, Tha Playa, Mad Dog ou du Radical Redemption et dit moi ce que tu en penses par rapport à leurs sets ! Là tu sera sur du vrai Hardcore 😉

Sam 16 juillet 2019 - 12 h 22 min

Je ne mets pas en cause le fait qu’ils soient sur la MainStage, ces deux DJs ont un gros succès donc je ne vois pas le problème et ne dis pas qu’ils doivent être calé sur une scène à part. D’ailleurs, si on me demande, Fisher aurait du être sur la MainStage. Merci pour la précision du style, je suis le premier à reconnaître les erreurs que je peux faire, comme j’écoute pas trop de Melbourne bounce de base. Malgré que j’aime bien, je découvre de plus en plus il faut dire. Après, il y a bien une scène Hardcore, mais pas avec les DJs que tu as cité. Donc j’écouterai leurs sets et je modifierai mon commentaire une fois cela fait 😉

Yannick 11 mai 2019 - 11 h 32 min

J’aimerais savoir qu’est-ce que tu penses de la scène mainStage ? Et quelle évolution tu penses qu’on aura ?

Sam 12 mai 2019 - 23 h 29 min

Si je n’étais pas bénévolat, je n’aurai payé que la journée du dimanche car c’est la seule qui est intéressante. Le samedi est sympa, après. Et encore, en Croatie il y a l’Ultra Festival pendant la même période qui propose une tête d’affiche globalement plus attirante. D’ailleurs, je me tâte à y aller car il y a une très belle affiche pour le même prix.

Pour ce qui est de l’évolution, je pense qu’on va se diriger vers une Mainstage qui proposera certes des têtes d’affiches, même si ça ira en reculant, mais avec beaucoup de DJs moins connus du grand public, dont certains qui ne seront même pas connus du public EDM. Les DJs les plus connus demandent des cachets de plus en plus gros car ils se savent demandés. Il y en aura toujours des gros DJs (obligé, sinon le prix de 150€ diminuera car il ne sera plus justifié) mais plus autant qu’en 2015 par exemple. Après, l’évolution suivra le courant de l’EDM et les producteurs qui seront en vogue à ce moment-là. En 2023, pour aller plus loin, on aurait beaucoup moins de psytrance car ce sera moins à la mode par exemple. Cette année déjà, il y a un peu moins de Bass House déjà et plus de Trap.

On peut aussi avoir un EMF réduit à 2 jours, ce qui permettrait de réduire les têtes d’affiches sur 2 jours. Je pense que ça va arriver à terme d’ailleurs. Cette année, ça a été décalé au vendredi-dimanche. On peut très bien avoir vendredi et samedi pour l’année prochaine ou celles à venir. Exemple, le Hope Festival à Toulouse qui a lieu mi-septembre durait 3 jours en 2018 et cette année, il dure 2 jours. On peut trouver le même schéma pour l’EMF. Enfin, certains parlaient d’un EMF qui serait déplacé à Toulouse justement, mais ce ne sont que des rumeurs et rien en ce sens n’est acté. Enfin, perso j’y crois pas.

Dardenne Cécile 15 juillet 2019 - 13 h 59 min

Et bien non, les gens qui résident juste à côté du festival et doivent en supporter les nuisances pendant quasi un mois ( montage et demontage compris) n’ont même pas droit à une entrée gratuite, ce qui serait le strict minimum.

Sam 16 juillet 2019 - 12 h 14 min

Bonjour, autant pour moi, ça a donc changé depuis (ou alors ça a toujours été comme ça ?). Merci pour la précision, j’en tiendrai compte.

Alain 4 mai 2019 - 20 h 38 min

Moins bien que 2017 et 2018 au point d’hésiter à revendre nos places.
Ou sont passés Vini vici, Armin… 150€ pour écouter du « Fun Radio », bof bof…

Les commentaires sont fermés (article très ancien)

Close