Est-ce la honte de se rendre dans des concerts ou à un festival musical seul ?

par Sam

La dernière fois que j’avais parlé d’aller dans un lieu tout seul, c’était en boîte de nuit. C’était il y a plus de 3 ans, donc. Mais on peut aussi aborder le sujet des concerts ou encore des festivals, puisque plus on grandit, plus les boîtes de nuit ont tendance à se calmer. Ou alors, tu n’es même pas fan des boîtes de nuit et tu te rendais déjà dans les concerts et festivals. Et si tu aimes vraiment un artiste, mais que tu es littéralement le seul de ton cercle social, tu fais comment ? Ou si tu adores l’électro et pas les autres ? Ou encore si tu as l’argent pour aller à l’Ultra Miami, mais personne d’autre l’à ? La réponse est simple. Soit tu n’y va pas, soit tu y va seul car tu veux aller au bout de l’idée.

La question maintenant est de savoir si c’est la honte de se rendre dans les concerts seul. On va voir les points positifs et les points négatifs dans un premier temps. Mais on s’intéressera surtout à ce côté possiblement « honteux ».

Quand tu te rends dans un festival ou un concert seul, tu es livré à toi même. Tu dois prendre la voiture, l’hôtel (ou pas si le lieu est à côté de chez toi) et prendre en charge la totalité des dépenses. Et tu ne parleras pas souvent, vu que tu seras seul. Après, les points négatifs s’arrêtent là. Parce que tu peux quand même parler à des personnes sur place, pour commencer. Surtout, tu fais ce que tu veux, tu vas où tu veux, quand tu veux. Tu n’as pas à suivre un groupe, ou encore te coltiner des personnes derrière toi et faire selon eux, aussi.

Tu es donc libre de tes mouvements. De plus, si tu as des goûts particuliers, partir seul te permettra de voir le concert ou le festival de ton choix, alors que personne ne t’aurait accompagné de toute manière. Tu seras au cœur du festival ou du concert, et ce moment sera unique pour toi. L’expérience sera d’autant plus intéressant.

Du coup, c’est la honte ou pas ?

Pour savoir, enfin, si c’est la honte, la réponse dépend de ton ressenti. Si tu as honte d’aller seul, ça se verra parce que personne ne voudra t’approcher, étant donné que la honte se lirait sur ton visage. Tu ne seras pas à l’aise, quoi. Si tu t’en bas les couilles d’une force, ça se verra et tu seras globalement plus détendu. Pour moi, ce n’est pas du tout la honte d’aller seul à un concert ou à un festival. Je l’ai fait pour le United with Tomorrowland à Barcelone, alors partant de ce principe.

On ne doit pas passer sa vie à subir le regard des autres. Tu veux faire quelque chose, vas jusqu’au bout de la chose. C’est pas plus compliqué que ça, et tu ne le regretteras absolument pas puisque, de toute façon, tu voulais te rendre là-bas. Donc un conseil, ne prend pas en compte le fait d’être seul. Tu veux aller à un concert ou à un festival, mais il semblerait que tu sois le seul à vouloir y aller ? Pas de souci, tu n’auras pas besoin de t’organiser avec tes amis (ce qui est souvent relou), tu fais ton plan, tu te renseignes bien et tu prends de quoi pouvoir te soigner sur place. Tu t’assures qu’au niveau de la banque, il n’y a pas de problème. Et tout devrait bien se passer.

Ça peut également t'intéresser

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, tu es d'accord avec le stockage et le traitement de tes données par ce site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close