Accueil Lifestyle Vaut-il mieux être un perdant admiré ou un gagnant méprisé ?

Vaut-il mieux être un perdant admiré ou un gagnant méprisé ?

par Sam

Dans chaque domaine – notamment dans le domaine sportif; il n’est pas rare de croiser des personnalités dont la volonté de réussir est le fléau d’une personne impitoyable. Quand on regarde le portrait de Christiano Ronaldo, on voit un homme sans cesse visant la victoire quitte à exclure le reste, ce peu importe si ça gène les gens ou non. Même quand on s’intéresse à la vie du défunt Steve Jobs; on s’aperçoit qu’au mieux, c’était une personne dont il fallait éviter de voir les mauvais côtés et qui; au pire, n’a pas hésité à piétiner les sentiments des autres personnes pour atteindre ses propres objectifs. Même David Bowie, pourtant à première vue une personne charmante, a montré une certaine impitoyabilité envers les personnes qui l’ont dépassé.

Au niveau psychologique, un lien est souvent établi entre cette envie de tout consommer et les dégâts émotionnels ou la défaite antérieur dans la vie d’une personne. Mais cette idée que les personnes ayant réussis dans la vie ont des ressemblances avec les qualités des psychopathes n’est pas nouvelle. Beaucoup de politiciens ont réussi par le passé grâce aux relations que leur père connaissait. Tu ne peux réussir que si tu es impitoyable. Tu le deviens si quelque chose à mal tourné durant ton enfance.

Cependant, c’est très simple de réduire la route du succès à cette simple conclusion. Et ainsi sous-entendre que les personnes toujours gentils ne réussiront jamais. Le problème concernant la mesure du succès est plus compliqué en réalité. C’est assez réducteur de se dire que réussir ne peut être possible qu’en étant impitoyable mais en même temps, quand on regarde les nombreux exemples de personnalités qui ont réussi en étant impitoyable, on ne peut que se demander si au final, c’est pas la clé du succès.

A partir du moment où tu es un gagnant méprisé, tant que tu as gagné c’est pas ce qui compte ? Après tout, si tu es impitoyable, je pense que tu t’en fous d’être méprisé, tant que tu as réussi à être au top. Et à l’inverse, être un perdant admiré c’est bien joli, mais en attendant tu restes perdant. Même si tu es admiré, ce ne sera donc pas par beaucoup de personnes.

De toute manière, il existe des personnes qui ne sont pas fait pour être connus. Puis, si aux yeux de la personne ce n’est pas être perdant de rester là où il est, ce n’est pas ce qui compte ? Après, s’il souhaite essayer de se faire un nom, ce n’est pas en étant gentil qu’il réussira à se frayer un chemin.

Il suffit de voir les personnes qui sont populaires au lycée. Souvent, les personnes populaires sont impitoyables. Ils crachent sur les fameux perdants et caresse du poil les personnes susceptibles de le faire avancer dans la vie. Ou du moins, avec qui il sait qu’il pourra passer de bons moments. Ce côté impitoyable, il existe depuis longtemps déjà. Seulement, certains ne savent pas s’en servir et coulent par la suite parce qu’ils n’ont pas su doser ce côté impitoyable.

En conclusion

Le succès ne se force pas. Je pense encore à ce mec qui a crée un compte Instagram où son seul but, c’était de gagner de l’argent avec. Tous les clichés possibles que l’on trouve sur ce réseau social, il les a fait. Cependant, il transpirait tellement l’envie de gagner de l’argent uniquement que ça se voyait. Toutes ses photos faisaient fausses. Il faut dire qu’en même temps, annoncer vouloir attirer le plus de followers possibles pour se faire contacter par des marques, ça ne marche pas aussi facilement.

Ainsi, être trop impitoyable ne marche pas. Tu ne dois pas transpirer ce manque de succès qui te bousille la vie. Mais travailler tout ton possible pour que ça marche. Peut-être qu’un jour, tu seras là où tu souhaiterais être. En attendant, tu es encore une merde parmi tant d’autres.

Ça peut également t'intéresser

Close