T’en penses quoi de… La radio ?

par Sam

Petit test d’article pour voir si ce genre de contenu serait susceptible de vous plaire. Le principe est simple. En tant que millennial (j’ai 24 ans, après tout), je vais donner mon avis sur une technologie qui semble être de plus en plus dépassé. EN effet, les avancés que l’on connait au fil des années font que d’autres produits deviennent de plus en plus obsolètes.

Ainsi, si ce type d’article vous plait, j’en proposerai à l’avenir. Pour ce premier numéro, je vais donc vous donner à tous, et toujours en tant que personne de 24 ans donc né dans les années 90, mon avis sur la radio.

Qu’est-ce que je pense de la radio ?

La radio, je l’écoutais beaucoup quand j’étais petit. Notamment durant le collège. Je me rappelle que chaque matin et chaque soir, mon père m’amenait au collège, avant qu’il aille au travail. Le matin, c’était souvent Fun Radio et à ce moment, la matinale était présenté par Cauet. Ainsi, durant les 15 minutes de trajet que sépare la maison du collège, j’écoutais sa matinale que j’aimais assez bien à ce moment. J’étais pas trop fan du 6/9 d’NRJ, à l’époque tenu par Bruno Guillon.

Parfois, je voulais juste écouter de la musique donc je mettais une radio locale qui n’avait pas de matinale. En tout cas, la radio m’accompagnait durant les trajets de voiture. Mes parents mettaient parfois ce qu’ils voulaient comme radio à leur tour, souvent c’était Chérie FM. Bon, je sais que jusque-là, on ne peut pas faire plus cliché mais bon. Pendant quelques années, ça se passait comme ça.

Puis, en 2010, j’ai acheté un iPod Nano. Donc je pouvais commencer à télécharger la musique que j’aimais personnellement, et ne plus écouter les musiques que les radios musicales nous forçaient à écouter. Ainsi, dès que j’avais un moment, j’écoutais ma musique via mon mp3. Avec les smartphones que j’ai reçu, j’en faisais de même. Bien que l’iPod tenait encore. En passant, c’était le seul produit Apple que j’ai eu de ma vie. Et c’était un bon produit d’ailleurs, bien qu’il fallait passer par iTunes pour mettre de la musique dessus. Mais tout marchait bien.

D’ailleurs, quand mon iPod commençait à lâcher, ça m’avait embêté car je suis passé sur Samsung niveau portable. Depuis 2012, j’écoute donc la musique via mon smartphone.

Et la radio dans tout ça ?

Depuis plusieurs années, surtout à partir de 2008, je me suis détaché petit à petit de la radio. Mêmes musiques commerciales, mêmes styles, pas forcément les musiques que j’affectionne, les publicités… Mais dans la voiture, la radio persistait encore. Enfin, bien qu’elle persistait, à partir de 2010 j’avais mon mp3 personnel. Puis, en 2012 c’était le portable. Inutile de dire qu’à partir de là, je n’écoutais plus la radio du tout. Il n’y a aucun programme qui m’intéressait, la musique ce n’était plus ce que j’écoutais.

Pour ce qui est des radios généralistes, je n’ai jamais trouvé l’intérêt d’en écouter. Pour moi, la radio est un ancien média que je ne trouve plus très pratique. Il n’y a que le son, d’ailleurs la suite logique aurait été que la télé remplace la radio à ce niveau, et que seuls les radios musicales persistent. Mais les radios généralistes ont encore leur succès.

Cependant, on sent qu’elles sont restés dans le passé. Les animateurs sont les mêmes, les sujets pareils, et niveau politique ça suit toujours l’opinion du gouvernement. Surtout les radios publiques comme France Inter, France Culture… L’intérêt de vouloir faire payer une redevance à tous quand on constate que ces radios ne visent que les socialistes voire l’extrême gauche ?

Mon avis sur la radio

Je n’écoute pas la radio et ce n’est pas prêt de m’arriver. Aucun programme m’intéresse, tant dans les musicales où on n’a que de la musique commerciale, que dans les radios généralistes qui visent les adultes qui ont grandis avec la radio. Je pense que le public collégien écoute encore la radio, surtout les chaînes musicales.

Seulement, plus ils grandissent, moins ils écoutent la radio car déjà, nos vies sont de plus en plus remplies lors de la vingtaine. A 14 ans, on a le temps d’écouter Difool pendant 3 heures ou moins. A 21 ans, pas trop. Soit on rentre des cours, du travail et peut-être qu’on sort aussi, entre amis.

La radio est un média écouté par les personnes qui ont du temps. Et en général, on a de moins en moins de temps libre. Donc le peu de temps libre qu’on possède, on ne va pas la gâcher en écoutant de la radio. En plus, c’est pas très confortable je trouve. Ecouter la radio le soir, posé sur son canapé, avec aucune image à contempler.

Un média d’avenir ?

D’ailleurs, de plus en plus les radios et chaînes télés du même groupe s’allient pour proposer les programmes de la radio sur écran. Imager la radio, en quelque sorte. RMC Story, RMC Découverte et BFM Business reposent sur ce modèle notamment. M6 hésite encore à le faire. Bref, de plus en plus ce type de rapprochement se fait. A la limite, la radio peut encore survivre avec cette méthode.

Les radios musicales vont disparaître si elles gardent ce même modèle. D’ailleurs, Morgan Serrano qui dirige NRJ n’a pas hésité à mettre Cauet sur le 17h – 20h et a même insinué que si NRJ devenait une radio 100% talk-show, ça ne le gênerait pas.

Je pense qu’on va assister à un modèle de convergence entre la radio et la télévision d’une part. Puis, à la transformation de certaines radios si elles souhaitent survivre dans ce paysage, d’autre part. Dans le lot, certaines radios finiront par fermer. En tout cas, je n’écoute plus la radio par manque d’intérêt, ayant trouvé un autre moyen de consommer de la musique. Et je ne suis pas le seul à agir ainsi…

Pendant ce temps, j’ai des connaissances sur Toulouse qui font des écoles de radio. Pourquoi pas écoute.

Ça peut également t'intéresser

Close